Les images prises par Philae ont été possibles grâce à la technologie d’un lauréat NETVA

, Partager

L’agence spatiale européenne a réussi à poser l’atterrisseur Philae [1] à la surface de la comète "Tchouri", situé à 510 millions de kilomètres de la Terre le 12 novembre dernier, après plus de dix ans de voyage à bord de la sonde Rosetta. L’objectif de Philae est d’étudier les propriétés physiques et chimiques de cette comète ainsi que son atmosphère pour tenter de comprendre l’origine de la vie et de notre système solaire.


Site d’atterrissage du robot Philae
Crédits : ESA/Rosetta/NAVCAM


Stéphane Beauvivre co-fondateur de l’entreprise Systheia et lauréat du porgramme NETVA (New Technology Venture Accelator [3]) en 2014 a accepté de répondre à quelques questions concernant Philae et son implication au projet.

Privel Hinkati : M. Stéphane Beauvivre, aujourd’hui tout le monde parle de "Rosetta", pouvez-vous nous dire quel est son rapport avec vous ?

Stéphane Beauvivre : L’entreprise Suisse Micro-cameras & Space Exploration SA que je dirige avec mon associé, Daniel Krahenbühl, a développé et fourni les micro-caméras de l’atterrisseur Philae de la mission Rosetta. Nous avons tous les deux travaillé sur ces caméras depuis le début de leur conception, à partir de 1995. Les technologies développées depuis plus de 15 ans en Suisse sont mises à profit pour les produits que développe Systheia pour de nouveaux marchés.

PH : Pouvez-vous présenter votre société ?

SB : Systheia développe des systèmes d’imagerie pour environnements extrêmes pour divers marchés comme le spatial, le nucléaire ou la défense.

PH : Pourquoi vos caméras sur Rosetta sont-elles utilisées et pas d’autres ? En quoi sont-elles spéciales ?

SB : Nos cameras présentent de nombreux avantages déterminants pour une telle mission :
- Elles sont miniaturisées (environ 110 g) ce qui est très important pour ces missions spatiales où chaque gramme coûte très cher au lancement et où le volume disponible est limité ;
- Elles résistent aux vibrations du lancement ;
- Elles fonctionnent dans un environnement extrême : vide, radiations, variations de températures, chocs ;
- Elles fonctionnent à -120 °C ce qui est exceptionnel pour un système électronique - mais ce sont des températures attendues sur la comète ;
- Elles résistent à 10 ans de voyage et peuvent fonctionner sans problèmes après ce voyage en conditions extrêmes.

PH : D’autres de vos caméras sont-elles déjà dans l’espace ?

SB : Oui nous avons 25 caméras dans l’espace pour des missions vers la Lune, Mars, la Terre, une comète. Sur Mars nous avons actuellement un module caméras sur le rover américain Curiosity.

PH : Quel est le temps de développement pour ce type d’appareil ?

SB : 10 ans et nous continuons à innover en permanence pour proposer de nouveaux systèmes plus performants.

PH : Vous souhaitez vous attaquer au marché américain. Comment le programme NETVA vous a-t-il aidé ?

SB : En nous sensibilisant aux spécificités du marché américain, en nous donnant des outils et des contacts.

PH : Qu’avez-vous appris lors de la semaine d’immersion de NETVA et qui avez-vous rencontré ?

SB : J’ai beaucoup appris sur la façon de faire du business aux US et aussi sur les diverses étapes d’approche du marché américain. Des premiers contacts avec des partenaires et clients potentiels ont également été très utiles. Cette semaine m’a également confirmé l’importance du marché US pour nous.

PH : Quels sont les prochaines étapes pour Systheia ?

SB : Les prochaines étapes sont de mener une réflexion stratégique sur l’approche à avoir pour le marché US et d’initier des partenariats.

PH : Des caméras sur Jupiter ?

SB : En tout cas pour des missions vers les satellites de Jupiter, en effet. J’ai rencontré des personnes qui travaillent sur ces programmes au Jet Propulsion Laboratory (NASA). Ils sont à la recherche de caméras pouvant résister aux fortes doses de radiations près de Jupiter.

Sources :

"Rosetta, rendez-vous avec la comète Churymov-Gerasimenko" - site officiel du CNES - http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/11305-rosetta-rendez-vous-avec-la-comete-churyumov-gerasimenko.php

Pour en savoir plus, contacts :


- http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/c-la-nouvelle-edition/pid6850-la-nouvelle-edition.html?progid=1158872
- [1] http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/11542-gp-en-direct-atterrissage-de-philae.php - Revivez les étapes du lancement de philae.
- [2] http://www.lemonde.fr/mission-rosetta/ - Article du journal Lemonde
- [3] http://www.netvafrance.com/ - Le site de Netva France
Code brève
ADIT : 77315

Rédacteurs :


- Privel Hinkati - Attaché Scientifique Adjoint (deputy-ntics@ambascience-usa.org)
- Suivre le secteur Nouvelles Technologies de l’Information, Communication, Sécurité sur twitter @MST_USA_NTICS ;
- Retrouvez toutes nosactivités sur http://france-science.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….