Les médecines alternatives, oubliées du débat sur la réforme du système de santé américain ?

, Partager

Une étude publiée en juillet s’interroge sur les habitudes de santé des citoyens américains en matière de médecine complémentaire et alternative. Selon un rapport du "National Center for Health Statistics" [1], les américains ont dépensé 33,9 milliards de dollars en 2007 pour se soigner par des méthodes de médecine douce. Alors que le débat sur la réforme du système de santé bat son plein aux Etats-Unis, le remboursement des dépenses de médecine alternative ne semble pas à l’ordre du jour. Elles représentent pourtant un poids financier non négligeable pour les foyers américains.

La médecine complémentaire et alternative (CAM) recouvre une variété de traitements considérés comme ne faisant pas partie de la médecine conventionnelle. Les pratiques de la CAM peuvent être découpées en cinq domaines principaux :
- Les systèmes traditionnels de médecine : l’acupuncture, l’Ayurveda, la médecine chinoise
- Les interventions entre l’esprit et le corps : la méditation, la relaxation
- Les méthodes manipulatrices et corporelles : le massage, l’ostéopathie
- Les thérapies biologiques : l’homéopathie, la thérapie par les plantes, les suppléments diététiques
- Les thérapies de l’énergie : le toucher thérapeutique, le Reiki, les champs électromagnétiques.

Les chercheurs du "National Center for Health Statistics" (NCHS) ont étudié les données de l’enquête nationale américaine sur la santé, "National Health Interview Survey" (NHIS), réalisée en 2007, auprès de 23.393 adultes âgés de 18 ans ou plus et 9.417 enfants âgés de 17 ans ou moins. Les résultats montrent que 38,3% des adultes (+6% par rapport à 2002) et 11,8% des enfants ont utilisé une forme de CAM pour leur santé, leur bien être ou pour traiter diverses maladies. Les 5 thérapies de CAM les plus fréquentes sont les produits naturels (17,7%), la respiration profonde (12,7%), la méditation (9,4%), la chiropractie et l’ostéopathie (8,6%) et le massage (8,3%).

Selon les auteurs du rapport, les américains ont dépensé 33,9 milliards de dollars en médecine alternative, ce qui représente 1,5% du total des dépenses en soins de santé aux Etats-Unis (2 200 milliards de dollars). Toutes les assurances santé ne couvrent pas ce type de dépenses. La couverture varie selon les états mais est souvent limitée. Certains actes de chiropractie, acupuncture, massage, naturopathie sont parfois remboursés. 11,9 milliards de dollars ont été dépensés chez des praticiens de médecine complémentaire et alternative, acupuncteurs, chiropracteurs, masseurs, etc. Les auteurs estiment que 14,8 milliards de dollars ont été dépensés pour l’achat de produits naturels comme l’huile de poisson riche en oméga 3, la glucosamine (un glucide) et l’échinacée (une plante originaire d’Amérique du Nord).

Pour Richard Nahin, directeur par intérim de la division de recherche extra-muros du "National Center for Complementary and Alternative Medicine" (NCCAM) [2], "ces dépenses en médecine complémentaire et alternative représentent une petite fraction des dépenses en soin de santé aux Etats-Unis, mais elles constituent une partie substantielle des dépenses que les américains doivent débourser de leur poche". Ainsi, Josephine Briggs, directrice du NCCAM, suggère "de conduire des recherches rigoureuses pour fournir des informations pertinentes sur les CAM, et permettre aux prestataires de soins de santé et au public d’être mieux informés". "Il est important de savoir si les produits et les pratiques utilisées en médecine complémentaire et alternative sont sûres et efficaces".

La médecine non conventionnelle est entrée par la petite porte dans le débat national sur la réforme du système de santé américain, grâce au sénateur de l’Iowa Tom Harkin qui a rédigé un amendement interdisant les compagnies d’assurance d’exercer une discrimination contre les fournisseurs de soins de santé qui offrent des thérapies de médecine alternative. Cet amendement a été adopté par un comité du sénat. Mais le chemin est encore long avant que la médecine complémentaire et alternative soit intégrée à la réforme entreprise par le Président Obama.

[1] Le "National Center for Health Statistics" (NCHS) fait partie des "Centers for Disease Control and Prevention" (CDC). La mission du NCHS est de fournir une information statistique visant à guider les actions et les politiques pour améliorer la santé des américains. Le centre a mis en place le "National Health Interview Survey" (NHIS) qui est la principale source d’information sur la santé de la population non institutionnalisée des Etats-Unis.

[2] Le "National Center for Complementary and Alternative Medicine" (NCCAM) fait partie des "National Institutes of Health" (NIH). Doté d’un budget de 125 millions de dollars en 2009, il a pour mission d’explorer les pratiques de médecine alternative et complémentaire (CAM) dans un contexte scientifique rigoureux, de former des chercheurs, et de diffuser l’information au public et aux autorités. Le centre est à l’origine du volet "Médecine complémentaire et alternative" de l’enquête 2007 National Health Interview Survey" (NHIS).

Source :


- "Americans Spent $33.9 Billion Out-of-Pocket on Complementary and Alternative Medicine" - NIH News - NCCAM Press Office - 30/07/2009 - http://www.nih.gov/news/health/jul2009/nccam-30.htm
- "The Use of Complementary and Alternative Medicine in the United States" - National Center for Complementary and Alternative Medicine - http://nccam.nih.gov/news/camstats/2007/camsurvey_fs1.htm
- "Alternative medicine could be part of health care reform" - Deborah Mitchell -Emaxhealth - 28/07/2009 - http://www.emaxhealth.com/1275/6/32476/alternative-medicine-could-be-part-health-care-reform.html

Pour en savoir plus, contacts :


- Site de l’enquête "National Health Interview Survey" (NHIS) : http://www.cdc.gov/nchs/nhis/about_nhis.htm
- Rapport téléchargeable "Costs of Complementary and Alternative Medicine (CAM) and Frequency of Visits to CAM Practitioners : United States, 2007" - Richard L. Nahin et al. - National Health Statistics Report - Numéro 18 - 30 Juillet 2009 - http://www.cdc.gov/NCHS/data/nhsr/nhsr018.pdf
- "Médecine alternative complémentaire" - Cara Simon, Nancy Kline - Programme d’études pour soins infirmiers VIH/SIDA - http://www.securiserlefutur.com/publications/data/15_cam.pdf
- Site du "National Center for Complementary and Alternative Medicine" (NCCAM) : http://nccam.nih.gov/
Code brève
ADIT : 60444

Rédacteur :

Alexandre Touvat, deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….