Les naissances multiples seraient influencées par le régime alimentaire ?

, Partager

En comparant les régimes alimentaires, l’équipe de Gary Steinman a montré la corrélation de concentrations sanguines d’Insuline-like Growth Factor (IGF) et la probabilité d’avoir des jumeaux.
Entre 1983 et 2003, le nombre de naissances de jumeaux a augmenté de 75%. Bien que les traitements pour améliorer la fertilité puissent être une cause de cette augmentation, d’autres origines sont avancées. Gary Steinman dont le laboratoire est situé au " Long Island Jewish Medical Center " à New Hyde Park, New York, a comparé la fréquence des naissances de jumeaux chez trois populations : les femmes ayant un régime alimentaire normal, les femmes végétariennes consommant des produits laitiers et enfin les femmes végétariennes strictes. Il s’est aperçu que les chances de naissance de jumeaux sont cinq fois moindres pour ces dernières.
Pour expliquer ce constat, Steinman avance plusieurs causes et notamment les niveaux d’IGF chez la femme. En effet, cette hormone favorise la libération de l’ovule par l’ovaire si bien que deux ovules peuvent être fécondés en même temps. En outre, l’IGF participerait à la survie de l’embryon dans les premiers stades de développement. Dans son étude, il a montré que la concentration en IGF dans le sang est 13% supérieure chez la femme consommant des laitages.
Des influences génétiques sont également suspectées et les niveaux sanguins d’IGF semblent programmées génétiquement. Les chercheurs ont mis en évidence que les femmes d’origine caucasiennes ont des niveaux d’IGF supérieurs au femmes asiatiques mais inférieurs au femmes noires américaines. Ces niveaux d’IGF sont reliés à la fréquence de naissance des jumeaux.
Ces études montrent que la naissance de jumeaux est influencée par l’hérédité et l’environnement. Etant donné que les naissances multiples provoquent des complications (naissances prématurées, défauts congénitals, hypertension), les femmes enceintes devraient donc étudier la possibilité de modifier leurs sources de protéines, en particulier dans les pays autorisant les hormones de croissances pour le bétail.

Source :

http://www.nature.com/news/2006/060515/full/060515-19.html
http://www.sciencedaily.com/releases/2006/05/060521103211.htm

Pour en savoir plus, contacts :

http://en.wikipedia.org/wiki/Insulin-like_growth_factor
Code brève
ADIT : 33784

Rédacteur :

Brice Obadia vi-sdv.mst@ambafrance-us.org
Hedi Haddada attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….