Les partenariats internationaux en science et en ingénierie, une priorité pour les Etats-Unis ?

, Partager

Les partenariats internationaux en science et en ingénierie doivent être considérés comme une priorité pour la politique étrangère et la politique d’innovation aux Etats-Unis, selon un rapport du National Science Board. Dans ce but, le NSB émet un certain nombre de recommandations. Il appelle notamment la branche exécutive à mieux coordonner les activités des différentes agences afin de développer une stratégie nationale claire, cohérente et intégrée. Pour cela, il propose de ré-établir un comité pour la science et l’ingénierie internationales et de nommer au sein de chaque agence concernée un responsable de la coopération internationale.

En outre le NSB invite l’Administration et le Congrès à revoir l’équilibre entre les politiques de sécurité et les besoins en matière de science et d’ingénierie au niveau international (protection de la propriété intellectuelle, gestion et accès aux données, contrôle des exports, transferts de matériaux et de technologies, standards industriels, accès aux visas pour les chercheurs…).

Par ailleurs, le rapport invite le Congrès et le Département d’Etat à faciliter les échanges parmi les scientifiques et ingénieurs les plus brillants quelque soit leur pays d’origine et à encourager la circulation des cerveaux plutôt que la fuite des cerveaux. Le NSB propose plusieurs mesures à cet effet :
- renforcer l’intérêt des étudiants américains pour la science et l’ingénierie en soutenant des opportunités de séjours d’études à l’étranger durant lesquels ces étudiants collaboreront avec des scientifiques et ingénieurs étrangers.
- rationaliser les procédures d’attribution de visas pour les scientifiques, ingénieurs et étudiants étrangers.
- encourager les expériences professionnelles à l’étranger et le travail scientifique en collaboration pour les scientifiques, ingénieurs et étudiants américains en facilitant leur transition à l’étranger et en leur assurant des opportunités professionnelles dès leur retour aux Etats-Unis.
- identifier et accroître l’utilisation de certaines installations américaines et étrangères par des scientifiques et ingénieurs du monde entier pour le travail en collaboration.
- soutenir des forums mondiaux pour identifier des priorités de recherche et développer des cadres de financement et de gouvernance communs, afin d’attirer des scientifiques et ingénieurs étrangers qui pourraient ainsi obtenir une expérience internationale et retourner ensuite dans leur pays d’origine.

Afin de simplifier la réalité des échanges, le gouvernement américain devrait également continuer à travailler avec des pays ayant un potentiel significatif afin d’instaurer des standards et procédés scientifiques communs. Le rapport préconise la création de programmes conjoints et de collaboration afin d’examiner et de financer des projets internationaux, d’en attribuer les droits de propriété intellectuelle et de développer des politiques de financement et de conformité.

Afin de promouvoir activement et de financer des scientifiques et ingénieurs américains qui soutiennent et s’engagent dans des partenariats internationaux au sein de la NSF (National Science Foundation), cette dernière devrait mettre en avant la possibilité pour les chercheurs de demander des fonds supplémentaires pour leurs collaborateurs basés dans des pays en voie de développement. La NSF devrait également encourager toutes ses directions à développer des plans et des programmes spécifiques afin de soutenir les partenariats internationaux de recherche et établir des liens entre ceux-ci et les programmes universitaires.

Reste à voir si ces recommandations seront suivies au-delà de la NSF dont le NSB constitue le conseil de direction.

Source :


- "International Science and Engineering Partnerships : A Priority for U.S. Foreign Policy and Our Nation’s Innovation Enterprise" - National Science Board - 14/02/2008 - http://www.nsf.gov/pubs/2008/nsb084/index.jsp
- ’"NSB offers ideas on how US can regain its international S&E partnering role" - Federal Technology Watch - 10/03/2008

Pour en savoir plus, contacts :


- "Investing in America’s Future, NSF Strategic Plan FY 2006-2011" - 09/2006 - http://www.nsf.gov/pubs/2006/nsf0648/NSF-06-48.pdf
- "2020VISION for the National Science Foundation" - NSB - 28/12/2005 - http://www.nsf.gov/pubs/2006/nsb05142/nsb05142.pdf
- "Toward a more effective role for the u.s. government in international science and engineering" - NSB - 15/11/2001 - http://www.nsf.gov/nsb/documents/2002/nsb01187/
- "Toward a More Effective NSF Role in International Science and Engineering" - NSF - 04/01/2001 - http://www.nsf.gov/nsb/documents/2000/nsb00217/nsb00217.pdf
Code brève
ADIT : 53730

Rédacteur :

Estelle BOUZAT, universites.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….