Les pruneaux : antioxydants naturels pour les viandes ?

, Partager

En réponse à la demande des consommateurs de produits plus naturels, les scientifiques se penchent sur de nouveaux additifs alimentaires.
Ainsi, le Dr. Jimmy Keeton de Texas A&M étudie l’utilisation de pruneaux comme antioxydants dans des produits carnés. Cette étude est financée par le California Dried Plum Board qui cherche à diversifier les débouchés de sa filière. De bons résultats ont été obtenus pour certains produits précuits tels les saucisses de porc ou le rôti de boeuf. Certains consommateurs ont même relevé une amélioration des qualités gustatives de la viande.
Tout comme certains composés naturels déjà utilisés (vitamine E, extrait de romarin), la purée de prunes séchées viserait à remplacer des antioxydants artificiels, tels le BHA (butylated hydroxyl anysole ou E320) ou le BHT (butylated hydroxyl toluene ou E321). Ces composés limitent l’oxydation des acides gras, responsable de l’altération de la qualité de la viande. Le Dr Keeton souhaite poursuivre ses recherches en testant l’utilisation des prunes pour des viandes maigres. D’autres scientifiques se sont penchés sur les qualités antimicrobiennes de la prune.
Cet additif a l’avantage d’être peu cher, mais devra être mentionné sur l’étiquette. Aux industriels maintenant de voir si cela conviendra pour leurs produits et plaira à leurs consommateurs.

Source :


- http://agnews.tamu.edu/dailynews/stories/ANSC/Nov0106a.htm
- http://www.foodnavigator-usa.com/news/ng.asp?n=71849-plums-antioxidant-bha

Pour en savoir plus, contacts :


- http://www.mediarelations.k-state.edu/WEB/News/Webzine/0101/plums.html
- http://www.californiadriedplums.org/industrial/research.asp
Code brève
ADIT : 40005

Rédacteur :

Claire Notin, deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org - Jean-Pierre Toutant, attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….