Les réseaux de communication de l’après Katrina

, Partager

La zone sinistrée par l’ouragan Katrina pourrait servir de déclencheur pour la mise en place de réseaux de communication modernes aux Etats-Unis. Après que la Federal Communications Commission a pris certaines mesures (telles que l’autorisation d’utilisation de bandes de fréquences, d’utilisation d’équipements etc.) et des financements pour permettre de remettre en place rapidement des infrastructures de communication, politiques et décideurs industriels essaient désormais d’envisager le futur. Certains (dont le fondateur de Earthlink) conseillent l’abandon du réseau filaire existant et le déploiement d’un réseau informatique sans fil économique basé sur des technologies telles que Wifi et WiMax, sur lequel il serait aussi possible de faire de la téléphonie. D’autres (dont Vonage) proposent que les municipalités creusent des tranchées pour enterrer des fibres optiques de différents opérateurs à la fois, permettant le partage des coûts entre les concurrents. Enfin une solution utilisant entre autre des satellites de télécommunication pourrait servir de système d’urgence selon Mobile Satellite Ventures ; ce ne saurait être une solution ultime : le courant électrique est généralement lui aussi coupé lors de catastrophes. Le choix du financement et du mode d’opération du réseau de communication sont l’objet d’avis divergents (confié à des compagnies privées, partenariat public-privé ou bien géré par la municipalité, etc.) ; certains politiques souhaitent aussi que les couches de la population à faible revenu puissent accéder à Internet pour un prix raisonnable, fût-ce en leur attribuant des aides (une proposition de loi en ce sens a été élaborée).

Source :

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2005/09/15/AR2005091502342.html ; http://www.fcc.gov/cgb/katrina/welcome.html

Rédacteur :

Sébastien Morbieu, tic.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….