Les universités américaines notées sur la "durabilité" de leur gestion

, Partager

Le Sustainable Endowments Institute s’est intéressé à la façon dont les universités avaient intégré les questions de développement durable à leur gestion. Cette étude fait l’objet d’un rapport dans lequel chaque université est notée sur la "durabilité" de sa gestion.

L’institut a examiné les 100 universités nord américaines (Etats-Unis et Canada) les mieux dotées en capital. Sept aspects de leur gestion (gestion du campus et gestion des fonds) ont été considérés :
- administration : mise en place de directives ou de comités chargés de prendre en compte les questions de développement durable (incluant la signature d’accords locaux, nationaux ou internationaux),
- changement climatique et énergie : initiatives prises par l’université pour diminuer sa consommation d’énergie ou s’alimenter en énergies renouvelables,
- alimentation (disponibilité de produits alimentaires locaux ou bio) et recyclage,
- architecture verte,
- transparence des investissements financiers,
- types d’investissements : les investissements maximisant les bénéfices, les investissements sur les énergies renouvelables ou les investissements sur les activités de développement communautaire sont trois types d’investissements "durables",
- engagement des actionnaires : participation des actionnaires aux prises de décision.

Quatre universités obtiennent une moyenne de A- : Dartmouth College (New Hampshire), Harvard University (Massachusetts), Stanford University (Californie) et Williams College (Massachusetts). Dartmouth College a ainsi mis en place le Dartmouth’s Local Food Project, dont l’objectif est d’organiser les agriculteurs du New Hampshire et du Vermont afin de fournir à l’université une source de nourriture "écologique". Depuis 2001 Harvard fait l’inventaire de ses émissions de gaz à effet de serre et ses achats de certificats d’énergie renouvelable représentent 7% de sa consommation d’énergie. A Stanford University, la construction de chaque nouveau bâtiment est suivie par un "sustainibility coordinator" qui s’assure que le projet respecte les principes de développement durable. Williams College envisage d’investir une part de ses capitaux sur les énergies renouvelables et une part importante de ses investissements est déjà positionnée sur des activités de développement communautaire.

Vingt six universités obtiennent également une moyenne de A- sur les 4 aspects relatifs à la gestion du campus (administration, changement climatique et énergie, alimentation et recyclage, architecture verte).

Source :


- http://www.glrc.org/transcript.php3?story_id=3313
- College Sustainability Report Card :
http://www.endowmentinstitute.org/sustainability/

Rédacteur :

Elodie Pasco, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….