Marin Soljacic reçoit le prix Mac Arthur pour le projet "WiTricity"

, Partager

Marin Soljacic, professeur au MIT a reçu le prix Mac Arthur. La fondation Mac Arthur connue sous le nom de "genius grant" lui versera 500.000 dollars sur 5 ans pour ses recherches sur le "WiTricity". Cette nouvelle technologie devrait permettre à l’avenir de recharger à distance des ordinateurs, des téléphones et autres instruments électroniques portables. Certains pourraient même se passer définitivement de batterie.

La compagnie WiTricity créée en octobre dernier, a reçu 2 millions de dollars via Stata Venture Partners et Argonaut Private Equity. Ce financement est intervenu 4 mois après une première démonstration du "Witricity" durant laquelle une ampoule de 60 Watts a été allumée à l’aide d’une source de courant placée à 2 mètres.

Pour réaliser ce projet les chercheurs du MIT ont d’abord identifié le moyen le plus efficace pour transmettre de la puissance. Les ondes radios qui sont excellentes pour envoyer de l’information, sont inadaptées à ce type d’application car leurs radiations sont envoyées dans toutes les directions. Cette dispersion se traduit par une forte perte de puissance. Les rayonnements lumineux comme le laser, ne semblent pas non plus être adaptés. Ils peuvent être dangereux et requièrent une visibilité parfaite entre la source et le récepteur. De plus ils nécessiteraient d’un système de " tracking " pour un objet mobile.

Les chercheurs du MIT ont finalement opté pour un système de résonateurs électromagnétiques à travers un champ magnétique. Un couple magnétique a l’avantage de n’interagir que très faiblement avec les objets de la vie quotidienne, limitant ainsi d’éventuelles interférences. D’autre part les champs magnétiques seraient moins dangereux pour l’organisme.

Le procédé est le suivant : deux bobines de cuivres sont reliées chacune à un circuit d’auto-résonance. La première en contact avec la source d’énergie est l’émettrice. Au lieu d’irradier la pièce avec des ondes électromagnétiques elle remplit l’espace avec un champ magnétique uniforme oscillant à des fréquences de quelques Mhz. La bobine réceptrice est alors spécialement prévue pour résonner avec ce champ. La résonance permet d’établir une connexion forte entre les deux bobines et d’échanger de la puissance tout en garantissant une interaction faible avec l’environnement. Elle permet aussi pour la source d’identifier et de sélectionner l’objet à charger grâce à la fréquence propre définie pour l’objet. Ce système permet enfin de transférer de la puissance dans toute une pièce indépendamment de la position de l’objet à charger. Il n’est pas non plus sensible aux obstacles qui pourraient s’intercaler entre le récepteur et la source.

Les premières démonstrations sont attendues à Consumer Electronics show à Las Vegas en janvier.

Source :


- "Physics Dept.’s Soljacic Receives MacArthur for Wireless Electricity" - Omar Abudayyeh - 10/31/08 - http://tech.mit.edu/V128/N52/soljacic.html
- "Goodbye wires…" Franklin Hadley - 06/07/08 - http://web.mit.edu/newsoffice/2007/wireless-0607.html
- Giler charged up to be WiTricity CEO - Efrain Viscarolasaga - 10/31/08 - http://www.masshightech.com/stories/2008/10/27/weekly11-Giler-charged-up-to-be-WiTricity-CEO.html

Pour en savoir plus, contacts :

Site de la fondation Mac Arthur : http://www.macfound.org/site/c.lkLXJ8MQKrH/b.3599935/
Code brève
ADIT : 56601

Rédacteur :

Arnaud Souillé ; deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….