Méthane océanique et changement climatique

, Partager

Une équipe rassemblant des chercheurs américains et français (du Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement) a étudié les goudrons présents dans les sédiments du canal de Santa Barbara afin de mieux comprendre la relation entre les pertes en méthane de l’océan vers l’atmosphère et les variations climatiques.
En effet, le plancher océanique piège des hydrocarbures, mais n’est pas entièrement étanche. Des bulles de pétrole et de gaz s’en échappent continûment et remontent vers la surface. Tandis que le contenu en gaz est rejeté dans l’atmosphère, la fraction fluide est biologiquement dégradée en goudrons (hydrocarbures lourds) qui se déposent au fond de l’océan.
Les chercheurs ont étudié les variations de concentration de goudron sur des carottes de sédiments couvrant les 32.000 dernières années. Ils ont noté une augmentation de ces concentrations à deux périodes distinctes : il y a environ 15.000 ans, et il y a environ 11.000 ans. Ces deux périodes correspondent à des épisodes de déglaciation au sein de l’Holocène.
Les auteurs suggèrent que ces déglaciations auraient induit une décomposition des hydrates de méthane (stables dans un domaine température/pression déterminé), ce qui aurait eu pour effet d’accentuer les flux d’hydrocarbures dans l’océan et donc le relargage de méthane (un gaz à effet de serre important) dans l’atmosphère.
Le relargage de méthane de l’océan dans l’atmosphère représente aujourd’hui 15% des sources non anthropogéniques de méthane atmosphérique. Si le phénomène observé dans le canal de Santa Barbara s’avère être plus répandu à l’échelle de la planète, alors l’océan pourrait avoir été une source significative de méthane durant ces épisodes de réchauffement climatique. Les zones humides sont pour l’instant considérées comme la source majeure de méthane lors des périodes de réchauffement climatique.

Source :


- E-News : http://sciencenow.sciencemag.org/cgi/content/full/2006/828/1
- T.M. Hill et al., Climatically driven emissions of hydrocarbons from marine sediments during deglaciation, PNAS, 2006, 103 (37) : 13570-13574 (accès restreint)
http://www.pnas.org/cgi/content/abstract/0601304103v1
- Pour en savoir plus :
Gavin Schmidt, Methane : A Scientific Journey from Obscurity to Climate Super-Stardom, http://www.giss.nasa.gov/research/features/methane/

Rédacteur :

Elodie Pasco, deputy-env.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….