Mise en place de programmes de formation interdisciplinaire regroupant biologie, physique et sciences de l’ingénieur dans les universités américaines

, Partager

L’Université de Californie à San Diego (UCSD) fait partie des 10 universités californiennes qui profitent chacune d’un financement d’1 million de dollars sur trois an, accordé par le Howard Hughes Medical Institute, afin de mettre en place des programmes de formation interdisciplinaire entre biologie, physique et science de l’ingénieur.
Le programme regroupe l’école de médecine et les départements de biologie et de physique de l’UCSD. Une des forces du programme réside dans la création de 6 cours de technique de laboratoire enseignés au sein des services pluridisciplinaires de l’université. Les étudiants pourront être formés aux techniques de pointe utilisées par les chercheurs de l’université telles que la microscopie, l’imagerie médicale, l’ingénierie tissulaire ou la modélisation informatique pour l’étude des systèmes vivants de la molécule à l’organisme entier.
La mise en place de formations interdisciplinaire au sein des universités s’inscrit dans une tendance générale visant à initier et soutenir la recherche multidisciplinaire en biologie, comme par exemple, dans les nouveaux centres de recherche QB3 (Center for Quantitative Biology ; San Francisco, Berkeley et Santa Cruz), BioX (Stanford) ou CNSI (California Nanosystems Institute ; Los Angeles)
Ces formations en cours de mise en place visent à répondre aux besoins du secteur des biotechnologies. Par exemple, l’association Bay Bio estime que la Californie doit se préparer à d’importants besoins venant du secteur des biotechnologies en matière d’emploi. La société Genentech parle d’un besoin de plus de 2000 employés dans les prochains 18 mois.

Source :

UCSD News, http://ucsdnews.ucsd.edu/newsrel/science/gradtrain.asp

Rédacteur :

Peggy Rematier, vi.sdv@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….