NPOESS, un programme en crise examiné par le Congrès

, Partager

Le Comité pour la Science du Congrès a entendu le 16 novembre l’Administrateur de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) C. Lautenbacher et le sous-secrétaire de l’U.S. Air Force Ronald Sega au sujet des difficultés rencontrées dans le développement du programme NPOESS (National Polar-orbiting Observing Satellite System). Ceux-ci ont confirmé un surcoût de trois milliards de dollars sur le programme et un retard de trois ans sur la date de lancement du premier satellite, prévue au plus tôt en 2012. Des difficultés techniques exprimées par le maître d’oeuvre Northrop Grumman et des problèmes de management à plusieurs niveaux (client, maître d’oeuvre, sous-traitants) semblent être en cause. Le Congrès a expressément demandé à la NOAA et au DoD d’apporter des justifications quant à la conduite du projet et de lui faire une nouvelle proposition de budget et de calendrier. Le Congrès a souligné l’importance capitale de NPOESS pour couvrir dans le futur les besoins civils et militaires d’observation de la Terre. Les satellites permettront de faire des prévisions météorologiques de trois à sept jours, de mieux anticiper le passage des ouragans et les changements climatiques à long terme.

Source :

Comité pour la Science du Congrès, 16/11/2005 :
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=18317
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=18315

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Clémence Le Fèvre, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….