Neuvième édition du Space Council à Bruxelles : « Space as an Enabler »

, Read this page in English , Partager

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Président du Conseil de l’Agence spatiale européenne (ESA), a participé à Bruxelles, mardi 28 mai 2019, à la neuvième édition du Space Council entre l’ESA et l’Union Européenne (UE), l’occasion de discussions de très haut niveau sur les grands sujets auxquels la politique spatiale européenne pourrait contribuer et sur le rôle de l’Europe dans la gouvernance spatiale mondiale.

Il a été principalement question, lors de cette séquence, de l’adoption de la résolution sur le thème « L’espace en tant que catalyseur ». Cette dernière reprend les priorités de la politique spatiale européenne, dont un paragraphe explicite sur l’autonomie d’accès à l’espace et elle s’inscrit dans la droite ligne du projet de règlement espace. Compte tenu de l’évolution du paysage spatial mondial de ces dernières années, ses fondements résident dans les bénéfices sociaux et économiques possibles, dans le développement des frontières du savoir et dans l’aide à la décision des politiques dans différents secteurs d’activités, l’énergie, la santé, l’environnement, le changement climatique, etc.

Pour l’essentiel, cette résolution introduit le développement du NewSpace par les pays émergents et les nouveaux acteurs, également la notion de service aux citoyens et aux nouvelles générations. Elle met l’accent sur la compétitivité, l’innovation, l’entreprenariat et la coopération internationale et souligne l’importance des écosystèmes à mettre en place et à entretenir au niveau européen et mondial. Elle accorde une place de choix pour la large gamme potentielle des applications spatiales, susceptibles d’améliorer la qualité de vie des citoyens européens et facteur de croissance et de stimulation entrepreneuriale dans le secteur public. Elle encourage l’agence européenne GNSS, l’ESA et Copernicus à poursuivre l’innovation dans tous les segments du marché. Elle recommande, pour une meilleure vision stratégique, des objectifs ambitieux et les moyens nécessaires, des points d’étapes annuels pour une approche cohérente, efficace et complémentaire entre l’UE, l’ESA et les états membres. La délégation française a salué les efforts des présidences roumaine (Conseil de l’UE) et espagnole (Conseil de l’ESA), qui ont conduit à ce qu’un texte conjoint soit soumis au Conseil de l’UE et au Conseil de l’ESA. Le débat s’est ensuite concentré sur les sujets susceptibles d’être mis à l’ordre du jour des prochains Conseils Espace. En ce sens, la délégation française a proposé trois sujets, la lutte contre le changement climatique, le développement du secteur aval et le renforcement de la compétitivité industrielle.