Nouveau classement du Top500

, Partager

Le nouveau classement des 500 supercalculateurs les plus puissants dans le monde, publié deux fois par an par le site top500.org, replace les Etats-Unis dans les 5 premières places du classement. Une fois de plus, l’écrasante majorité des systèmes ont été conçus par des compagnies américaines, avec notamment les systèmes IBM et HP qui représentent 78% du classement.

Le précédent classement, de novembre 2007, avait vu trois calculateurs non-américains entrer dans le top10. Il avait aussi vu une entrée de 5 nouveaux systèmes dans ce top10. Ce nouveau classement, outre l’introduction du premier calculateur dépassant le pétaflop (voir BE 127 [1]), change la hiérarchie de façon importante puisque seuls 4 systèmes du top10 d’il y a 6 mois sont encore présents dans ce top10. Tous les systèmes du top10 dépassent les 100 téraflops.

Le système BlueGene/L du "Lawrence Livermore National Laboratory", resté numéro 1 pendant 3 ans et demi, est dorénavant numéro 2. Le troisième système est un nouveau système BlueGene/P, situé à l’"Argonne National Laboratory". Enfin, les grands laboratoires américains dépendant du "Department of Energy" ajoutent le 5ème système à leur palmarès avec un nouveau système fait par Cray à l’ "Oak Ridge National Laboratory". Il est notable que, pour la première fois depuis longtemps, un système du top10 soit installé chez un industriel (Total).

Technologiquement, sur l’ensemble du classement, les processeurs Intel se trouvent dorénavant dans 75% des systèmes et son architecture à quadri-coeur se trouve dans plus de la moitié des systèmes (20% des systèmes il y a 6 mois). Les interconnexions sont majoritairement basées sur du Gigabit Ethernet bien que cette technologie soit absente dans le top50. Linux reste le système d’exploitation le plus utilisé dans les systèmes du classement avec 80% des parts de marchés.

Les Etats-Unis restent dominants dans le calcul haute-performance, avec plus de la moitié des systèmes sur leur sol, mais la part Européenne s’améliore avec 37% des systèmes du top 500. La France, encore derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne s’améliore et possède deux systèmes dans le top10.

Pour la première fois, le top500 calcule l’efficacité avec la performance rapportée à la consommation. La meilleure efficacité a été décernée au numéro 1 du classement.

Source :

Top 500 - June 2006 http://top500.org/lists/2008/06

Pour en savoir plus, contacts :

[1] "Le géocoucou franchit le cap du Petaflop" - BE Etats-Unis 127 (16/06/2008) : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/55041.htm
Code brève
ADIT : 55100

Rédacteur :

Jean-Baptiste Kempf <deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org>

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….