Nouveau matériau pour la détection d’explosifs

, Partager

Des chercheurs du MIT ont réussi à synthétiser un nouveau matériau polymère pour la détection d’explosifs. Il s’agit d’un polymère organique semiconducteur (SOP Semiconductor Organic Polymer) capable dans certaines conditions d’émettre une lumière laser. Quand il est éclairé par une lumière ultraviolette, au-dessus d’un certain seuil d’exposition, ce polymère est capable de réémettre une lumière cohérente (par émission stimulée). S’il est mis en présence d’une substance explosive telle que le TNT, celle-ci s’adsorbe sur la surface du polymère et éteint l’émission laser. La particularité de ce nouveau matériau est que le seuil au-delà duquel l’émission laser se déclenche est beaucoup plus bas, ce qui en final permet d’avoir une plus grande sensibilité pour le détecteur. Quelques parties par million de TNT en phase vapeur seraient suffisantes pour déclencher le capteur.
Le nouveau matériau a été mis au point par deux professeurs de chimie, Vladimir Bulovic et Ted Swager, du département d’Electrical Engineering du MIT, dont le laboratoire est rattaché à l’ISN (Institute for Soldier Nanotechnologies). Cet institut est financé par le département de la défense américaine (DARPA) et a pour objectif la mise au point d’applications militaires à base de nanotechnologies. D’autres systèmes de détection d’explosifs ont déjà été développés par le MIT et ont déjà donné lieu à un produit commercialisé par l’entreprise Nomadics Inc., actuellement testé par les forces militaires américaines.

Pour en savoir plus, contacts :


- Vladimir Bulovic, Department of Electrical Engineering and Computer Science - MIT
Code brève
ADIT : 29623

Rédacteur :

Christophe Lerouge, San Francisco

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….