Nouveautés chez les fabricants américains de microprocesseurs

, Partager

Malgré la suprématie très large d’Intel sur son concurrent AMD, le secteur des microprocesseurs multiplie les annonces et reste très concurrentiel.

Intel, dont les résultats financiers pour le premier trimestre ont été revus à la baisse à cause de la baisse des mémoires de type NAND, vient d’annoncer son architecture de type x86 à très basse consommation, nommée "Centrino Atom". La plateforme Centrino Atom consiste en un processeur à très basse consommation, nommé Atom (anciennement Silverthorne) et un chipset spécifique. Le processeur Atom comporte 47 millions de transistors sur un coeur de 25 mm2 gravé en 45nm et est basé sur une architecture de type Merom, très simplifiée. Les cellules SRAM utilisées dans Silverthorne utilisent 8 transistors, au lieu des 6 nécessaires pour un processeur de type Core 2, afin de minimiser la consommation énergétique, qui varie entre 0.6 et 2 Watts de TDP.

Atom est un processeur qui supporte l’hyper-threading et comporte un pipeline à 16 étages ne supportant pas les instructions non-ordonnancées, afin de simplifier la complexité. Ce processeur peut décoder simultanément deux instructions x86, possède deux unités en virgule flottante : une dédiée aux additions et une aux multiplications, deux unités entières et une unité SIMD de type SSE. La mémoire cache de niveau L1 fait 56Ko et celle de niveau L2 fait 512Ko. Intel compte ainsi attaquer le marché de l’embarqué, chasse gardée de ARM, car ce marché d’appareils portables est très porteur et permettrait à Intel d’accéder à un nouveau marché.

De son côté, AMD vient d’annoncer des nouveaux chipsets et une nouvelle plate-forme pour les cartes mères dites intégrées. En utilisant les technologies d’ATI, le fondeur propose une solution intégrée ayant des performances graphiques correctes, pouvant décoder les vidéos HD encodées en H.264 ou VC-1 et supportant DirectX 10 et les Shader Model 4.0. La plate-forme est composée d’un contrôleur "nord" (NorthBridge) de 205 millions de transistors, gravé en 55nm qui s’occupe de la partie graphique, des sorties vidéos et HDCP, et des ports PCI Express, et d’un contrôleur "sud" classique (SouthBridge), gérant les autres entrées/sorties. Les interactions avec le processeur se font en utilisant la norme HyperTransport 3.0, et le contrôleur mémoire est intégré au processeur.

AMD compte ainsi proposer pour le marché d’entrée et de moyen de gamme une solution complète, utilisant les dernières technologies disponibles et apportant des performances graphiques honorables, meilleures que les solutions embarquées habituelles mais en deçà des performances des solutions graphiques spécifiques. Ce secteur de marché est un secteur où Intel est très majoritaire.

Source :


- Intel Atom : http://www.intel.com/technology/atom/
- AMD : http://www.amd.com/us-en/0,,3715_15522,00.html

Rédacteur :

Jean-Baptiste Kempf <deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org>

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….