Nouvelles modalités d’attributions des visas aux Etats-Unis : quelle influence sur la population scientifique américaine et internationale ?

, Partager

Suite aux événements de septembre 2001, le gouvernement américain a reconsidéré et largement durci sa politique d’attribution de visas. Au cours de l’année 2002, l’administration Bush a également évoqué le problème de l’accès à des sujets dits "sensibles" pour les étudiants et chercheurs étrangers. Le président Bush a demandé d’établir un nouveau conseil fédéral, l’Inter-agency Panel on Advanced Science and Security (IPASS) chargé d’identifier les programmes "sensibles" et de décider à quels étudiants seraient accordés des visas pour étudier ou travailler sur ces sujets. Ce conseil est également censé jouer un rôle de surveillance auprès des citoyens étrangers impliqués dans des transferts de technologie dans des programmes "sensibles" au sein d’universités américaines.

Quelques mois après la mise en place d’IPASS on constatait que le système était faiblement structuré et parfois superficiel. Ce qui est sûr, c’est que le processus IPASS et les lourdeurs qu’il implique ne semble pas avoir allégé les difficultés qu’ont les universités pour que leurs étudiants étrangers aient leurs visas à temps pour le début de l’année scolaire.

Même si la communauté scientifique s’est longtemps sentie menacée par la mise en place de nouvelles politiques d’attribution de visas et a, à de nombreuses reprises, fait part de ses inquiétudes, il a fallu attendre le début de l’année 2004 et la publication d’une enquête du GAO (General Accounting Office) pour le Congrès, sur les modalités d’attribution de visas, pour voir une vraie mobilisation de la communauté scientifique.

Au sommaire de ce document :

1- Historique

2- Situation actuelle
2.1- Durée de Vérification d’une demande
2.2- Nombre de visas attribués
2.3- Mobilisation de la communauté scientifique

3- Aide apportée aux demandeurs
3.1- Aide apportée par les National Academies
3.2- Aide apportée par la AAAS

4- Description de visas
4.1- Les étudiants : Visa F-1
4.2- La plupart des Post-docs : Visa J-1
4.3- Séjour prolongé de nature professionnelle : Visa H1B
4.4- Autres visas utilisés par des scientifiques

5- Système SEVIS
5.1- Définition de SEVIS
5.2- Objectifs de SEVIS
5.3- Situation actuelle

6- Perspectives
 

Auteurs : GRASSET Guillaume

Publié le 6/07/2004 - 14 pages - pdf 328 Ko

Télécharger le rapport

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….