Nouvelles plantes pour la phytoremédiation

, Partager

Le Dr. Rafiq Islam, un spécialiste du traitement de l’eau et des sols pollués à l’Ohio State University (OSU), teste l’efficacité de deux plantes grimpantes, l’Ipomée (Volubilis, Ipomoea purpurea) et de l’Epinard de Malabar (Basella rubra) dans la séquestration des métaux lourds tels que l’aluminium, le cadmium, le chrome et le mercure présents dans le sol. Cette méthode de phytoremédiation peu coûteuse et moins dangereuse que les techniques chimiques habituellement utilisées peut être appliquée à la dépollution de sites industriels aussi bien qu’aux jardins des particuliers.
Les deux variétés de plantes considérées dans cette étude ont un pouvoir de dépollution important puisqu’elles poussent rapidement dans presque tous les types de sols et développent beaucoup de feuilles où les polluants sont stockés. L’utilisation de cette méthode de dépollution pourrait permettre de nettoyer un site en quelques années.

Source :

http://www.columbusdispatch.com/garden/garden.php?story=dispatch/2005/11/06/20051106-J1-02.html

Rédacteur :

Emmanuelle Delbecque, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….