"Option fund", fonds dédié aux investissements très précoces

, Partager

Cette nouvelle initiative, destinée à renforcer les collaborations précoces entre projets innovants et sources de financements, va pour la première fois mettre en commun les forces d’une université, d’une fondation à but non lucratif et d’une association de "business angels".

L’idée a été lancée par Patrick Jones, ancien président de l’AUTM (Association for University Technology Manager) et responsable de la cellule de valorisation de l’université d’Arizona Tuscon et développée en collaboration avec Desert Angels et la fondation Kauffman. A cette occasion, Desert Angels a créé "DesTech", un sous-groupe à but lucratif entièrement dédié à ce projet. L’université de l’Arizona et DesTech ont contribué à hauteur de 400.000 dollars pour le fonds et la fondation Kauffman a pour sa part contribué pour un montant de 200.000 dollars.

Le principe consiste à détecter des projets innovants à fort potentiel au sein de l’université et de les présenter au groupe de "business angels". Ceux-ci se prononcent sur le projet et s’ils y sont favorables, débloquent un budget de 25.000 à 50.000 dollars pour aider ces inventeurs au développement de la preuve de concept et du prototype.

L’idée de Patrick Jones était de créer une position gagnant-gagnant-gagnant :
- Les chercheurs bénéficient de fonds privés lors d’une étape de développement difficilement finançable et attirent par ce biais plus facilement d’autres investissements ultérieurement.
- L’office de transfert de technologies de l’université met une option sur des parts dans la future société qui pourra être créée grâce à ces fonds et donc espère des retours sur investissements financiers.
- DesTech obtient une option de licence sur le prototype en développement et vise aussi des retours sur investissements financiers.

Reste le dernier acteur de ce projet de fonds de financement, pour lequel les bénéfices sont moins évidents : la fondation Kauffman. En tant que fondation à but non lucratif, son objectif n’est pas économique. Sa mission est de promouvoir et de catalyser les initiatives entrepreneuriales dans un souci de développement économique national. La fondation Kauffman s’est montrée très enthousiaste vis-à-vis de cette initiative qui va dans le sens des solutions développées actuellement pour résoudre les problèmes de financement en amont de l’innovation. Casser les barrières entre les mondes de la recherche et de l’investissement fait partie des priorités de la fondation. En outre, il lui paraît très pertinent d’impliquer des "business angels" dans ce type de projet dans la mesure où ils sont plus intéressés par le fait de partager leurs expériences d’entrepreneurs et s’impliquent plus volontiers dans des exercices de mentorat auprès d’entrepreneurs débutants.

Actuellement à l’état embryonnaire, ce projet vise à supporter des technologies dans les domaines de l’optique, de la réalité virtuelle, des instruments médicaux. Le premier projet impliqué est un test novateur de détection de E. Coli. Le test a été initialement développé pour d’autres bactéries et l’argent de DesTech (environ 50.000 dollars) est destiné à retravailler le produit pour l’appliquer à E.Coli qui présente un potentiel commercial plus important. Pour le moment, il n’y a qu’un seul projet en financement mais l’objectif est d’atteindre 4 projets d’ici la fin de l’année 2008.

Grâce à l’implication de la fondation Kauffman, d’autres universités ont eu connaissance de ce fonds et l’ont approchée en se disant intéressées par l’idée. La fondation veut servir de catalyseur à ce type d’initiative et la répliquer si elle s’avère efficace. Elle envisage même d’organiser une conférence sur le sujet des financements précoces en faisant largement la promotion du projet de "Option Fund".

Source :


- "Option fund cuts investment risk, brings early angel involvment", Technology Transfer Tactics, Janvier 2008
- "Desert Tech takes UA’s ideas to the market", Joe Pangburn, AZBIZ, 29/11/2007 - http://www.azbiz.com/articles/2007/11/29/news/doc4744d2a95496d269373218.txt

Pour en savoir plus, contacts :


- Site internet de la Fondation Kauffman : http://www.kauffman.org/
- Site internet de Desert Angels : https://edesertangels.safeserver.com/
- Office de transfert de technologies de l’université de l’Arizona : http://www.ott.arizona.edu/
- Fiche descriptive du projet : http://www.ott.arizona.edu/images/Destech.pdf
Code brève
ADIT : 53844

Rédacteur :

Aline Charpentier, deputy-inno.mst@consulfrance-boston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….