Orbital Sciences face à une compétition plus vive sur le segment des petits satellites

, Partager

En 2005, onze petits satellites de communication (puissance de 4-5 kilowatts, masse inférieure à 2,5 tonnes) ont été commandés. Six ont été remportés par des industriels américains : Orbital Sciences, traditionnellement très compétitif dans ce segment de marché, s’est vu attribué quatre contrats des opérateurs PanAmSat (Etats-Unis), JSAT (Japon-Etats-Unis), Thor (Norvège) et Measat (Malaisie). Lockheed Martin a reçu commandes des satellites BSAT-3A pour le Japon et AMC-19 pour l’opérateur SES Global. Leurs compétiteurs russes (NPO-PM, RKK Energia), indien (Antrix/ISRO) et israélien (IAI) ont remporté les cinq autres contrats.
Selon Ali Atia, président de la division satellite d’Orbital Sciences, sa société fait face à une concurrence croissante sur le segment des petits satellites. Cette tendance pourrait se renforcer en 2006 notamment en raison de la volonté des grands industriels d’élargir leur offre. Le partenariat conclu par EADS Astrium avec l’indien Antrix/ISRO est conçu pour proposer un produit directement compétitif à ceux d’Orbital Sciences. Alcatel Alenia Space a également complété la gamme de ses satellites en s’appuyant sur la petite plate-forme de son partenaire russe NPO-PM.

Source :

Air&Cosmos - 03/02/06
Space News - 06/02/06

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Clémence LeFevre, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….