Panorama sur le financement des nouvelles sociétés en 2006

, Partager

Le "Global Entrepreneurship Monitor" (GEM) a publié la version 2006 de son étude sur l’entrepreneuriat. Les principales conclusions de cette étude menée à travers 42 pays, dont la France, sont :
- moins d’une jeune pousse sur 10.000 a bénéficié de capital-risque à sa création ;
- le montant levé moyen pour une création d’entreprise est de 65.000 dollars, dont 62% sont apportés par les créateurs, le reste provenant essentiellement de la famille, des amis et connaissances de l’entrepreneur ;
- les entrepreneurs sont quatre fois plus souvent eux-mêmes des investisseurs dans d’autres sociétés que les non entrepreneurs ;
- le retour sur investissement attendu augmente avec la diminution des liens entre investisseur et entrepreneurs. Un investisseur "ami" aura en effet tendance à exiger moins de retours financiers qu’un "inconnu" ;
- les fonds de capital-risque ont investi une moyenne de 8,6 millions de dollars dans de nouvelles sociétés aux Etats-Unis, valeur à comparer au 1,6 million de dollars investi en moyenne dans de jeunes pousses des autres pays du G7.

Il est rappelé également dans cette étude que les jeunes pousses ont un impact immédiat très fort sur l’économie d’un pays en stimulant fortement les dépenses. En effet, la plus grande part des investissements est directement injectée dans l’économie au travers des salaires versés et des dépenses d’équipements et de services nécessaires au lancement de toute nouvelle activité. Les investissements dans des sociétés en création représentent environ 4% des 42 pays sondés.

GEM est un consortium lancé en 1999 par Babson Collège dans le Massachusetts et London Business School de Londres. L’étude est menée par des sondages au travers d’un réseau d’institutions dans chaque pays analysé. Le relais de l’étude en France a été l’EM Lyon.

Source :

Rapport GEM 2006 Financing
http://www.gemconsortium.org/document.asp?id=585

Rédacteur :

Nicolas Gibaud oseo.anvar@ambafrance-us.org - Consulat Général de France à Boston

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….