Participation du CNES au Space Symposium à Colorado Springs en avril 2017

, Read this page in English , Partager

Une manifestation mondiale incontournable

Le président du CNES a participé à la 33ème édition du Space Symposium à Colorado Springs les 3 et 4 avril 2017, une manifestation lancée en 1984, qui est au fil du temps devenue un rendez-vous incontournable de la communauté spatiale internationale et de ses principaux acteurs, institutionnels, militaires et commerciaux, avec cette année plus de 10 000 participants.

Table ronde des chefs d’agence

Le président du CNES a en particulier participé au débat public organisé par la Space Foundation rassemblant quinze chefs d’agence spatiale du monde entier, qui ont débattu des évolutions actuelles du secteur spatial et mis en exergue le rôle de l’innovation, laquelle rend nécessaire et renforce la coopération dans trois domaines clés de l’activité spatiale : les relations internationales, les programmes duaux et les partenariats public-privé. Dans ce cadre, fort de son expertise technique et programmatique, le CNES a exposé sa stratégie pour « Inventer l’espace de demain ».

Innovation & Inspiration, les atouts de la France pour la coopération avec les États-Unis

Le président du CNES a également animé, avec le général Jean-Daniel Testé, commandant interarmées de l’espace, un petit-déjeuner débat rassemblant quelque quatre-vingt représentants français, européens et américains, sur le thème « Innovation & Inspiration, les atouts de la France pour la coopération avec les États-Unis  ». Cette rencontre fut l’occasion de présenter les activités spatiales françaises tant dans le domaine civil que de celui de la défense. Le président du CNES est revenu sur le succès planétaire de Rosetta-Philae, les premiers résultats de Microscope, la mission de Thomas Pesquet à bord de la station spatiale internationale, le démarrage des services initiaux de Galileo et les nombreuses actions en faveur du climat à travers les programmes MicroCarb, Merlin et SWOT. Il a rappelé que le CNES, moteur de l’Europe spatiale, bénéficiait en 2017 d’une augmentation de 10% de son budget total. Il s’est ensuite félicité des programmes en cours et à venir, développés en coopération franco-américaine : Curiosity, Maven, InSight, Mars 2020, Jason 1, 2 et 3, SWOT, ainsi que les récents accords signés dans le cadre de la surveillance de l’espace. Il a conclu en appelant de ses vœux un renforcement de la coopération spatiale entre la France et les Etats-Unis.