Pêchés capitaux

, Partager

Selon une étude américano-canadienne commandée par l’ONG Oceana, 22% en moyenne des 5 millions de tonnes annuels capturés par les pêcheries américaines est rejeté à la mer. Près de la moitié de ce total est dû à la pêche à la crevette dans le Golfe du Mexique, dont le rendement est de l’ordre de 25%.
Cette évaluation résulte de l’analyse de données collectées entre 1991 et 2002, en particulier par l’équipe d’Andy Rosenberg, un ancien responsable de l’administration des pêches en Nouvelle-Angleterre devenu chercheur à l’Université du New-Hampshire.
Les professionnels se déclarent conscients du problème et ont, dès 1996, invité les pêcheurs à la crevette à adopter des bonnes pratiques permettant de réduire de 40% les décimations des espèces marines indésirables. Quant à l’administration compétente, la NOAA, elle prétend que les rejets à la mer ont diminué de 50% dans les dix dernières années. Mais de nombreux spécialistes contestent la pertinence des chiffres utilisés par la NOAA qui seraient incomplets.
Parallèlement, une étude réalisée par l’Université du Michigan et publiée dans le dernier numéro de la revue Biosciences, tire un constat alarmant sur la surexploitation des espèces d’eaux douces.

Source :


- http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2005/11/30/AR2005113001948.html
- Jennie M Harrington, Ransom A Myers & Andrew A Rosenberg, Wasted fishery resources : discarded by-catch in the USA, Volume 6 Issue 4 Page 350 - 12/2005, doi:10.1111/j.1467-2979.2005.00201.x.
http://www.blackwell-synergy.com/doi/abs/10.1111/j.1467-2979.2005.00201.x
- Le dossier d’Oceana : http://www.oceana.org/ (cliquer sur l’icône)
- University of New-Hampshire Marine Program : http://marine.unh.edu/facstaffstuoverview.html
- Une étude alarmante sur les pêches en eau douce : http://www.umich.edu/news/?Releases/2005/Dec05/r120205a

Rédacteur :

Philippe Jamet, philippe.jamet@diplomatie.gouv.fr

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….