Petits poissons… ne deviendront pas gros

, Partager

Un étudiant en thèse et ses collègues de UC Riverside ont montré que la pratique consistant à pêcher les poissons les plus gros induit des changements génétiques dans la population générale. En retirant de la population les poissons les plus gros sur plusieurs générations, les poissons deviennent progressivement plus petits et ont des oeufs moins nombreux, plus petits et moins aptes à survivre. C’est donc la première fois que l’impact évolutif de la pression de la pêche est mis en évidence. Ceci explique pourquoi les populations de poissons touchées par la surpêche ont du mal à se reconstituer même après des efforts de limitation de la pêche, et renforce les questionnements sur la gestion actuelle des populations de poissons.

Source :

http://www.sciencedaily.com/releases/2006/01/060119231221.htm

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.sciencedaily.com/releases/2005/02/050223140858.htm
Code brève
ADIT : 31833

Rédacteur :

Claire Notin, adjoint.sciences@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….