Plus d’émissions moins de séquestration

, Partager

L’augmentation des émissions de combustibles fossiles pourrait décroître la capacité de la planète à absorber le dioxyde de carbone atmosphérique.
Inez Fung et ses collègues de l’université de Berkeley avec le soutien de la NSF ont mis au point un modèle démontrant une relation inverse entre la capacité d’absorption des réservoirs de carbone et le taux d’émission des combustibles fossiles.
Le réchauffement climatique, engendré par les émissions de combustibles fossiles, provoque une hausse de la température des couches supérieures des océans. Les masses d’eau sont ainsi plus stratifiées et il devient plus difficile pour le CO2 de se mixer et d’être capturé dans les couches plus profondes des océans.
Sur terre, le réchauffement climatique assèche les tropiques et empêche la croissance des plantes. Ceci a pour conséquence de réduire le taux d’activité photosynthétique et donc le taux d’absorption du carbone.

Source :

Recherche, http://www.pnas.org/cgi/reprint/0504949102v1 ; Article : http://www.nsf.gov/news/news_summ.jsp?cntn_id=104326&org=NSF&from=news

Rédacteur :

Emmanuelle Delbecque, deputy.evnt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….