Plus un coin vaillant pour les canards

, Partager

Selon un groupe de chercheurs de l’Upper-Midwest (Dakotas, Minnesota, Iowa, Montana), les populations de canards colverts (Anas platyrhynchos) risquent d’être dramatiquement affectées par les effets du réchauffement global au cours du prochain siècle.
La zone centre-nord des Etats-Unis, ainsi que les provinces canadiennes adjacentes, soit une surface d’environ 750.000 km2, est l’un des habitats les plus productifs en gibier d’eau dans le monde. On estime qu’entre 50 et 80 pourcents des canards du continent américain y éclosent.
Sur la base d’une modélisation hydrologique calée sur 95 années de données climatiques, les scientifiques estiment qu’une augmentation des températures rendrait plus fréquentes les années de déficit hydrique, provoquant un assèchement partiel des zones humides.
Si les régions centrales les plus productives se trouvaient atteintes, les canards et autres gibiers d’eau n’auraient plus qu’à se réfugier dans des secteurs périphériques où les impacts climatiques seront moindres. Malheureusement, beaucoup des zones humides y ont été drainées et il serait donc nécessaire de les réhabiliter dès à présent de manière à prévenir un désastre écologique.

Source :


- E-newspapers : http://www.startribune.com/stories/462/5749623.html
- http://www.environet.org/warming/state_briefings.vtml
- 

Sources :

Johnson, W.C., B.V. Millett, T. Gilmanov, R.A. Voldseth, G.R. Guntenspergen, and D.E. Naugle. 2005. Vulnerability of northern prairie wetlands to climate change. BioScience 55(10):863-872.
- http://www.ingentaconnect.com/content/aibs/bio/2005/00000055/00000010/art00010
- La "prairie pothole region" : http://mpin.nbii.org/geography/prairie/pothole/

Rédacteur :

Philippe Jamet, AST, philippe.jamet@diplomatie.gouv.fr

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….