Plusieurs projets scientifiques de la NASA reportés ou abandonnés

, Partager

La NASA a revu à la baisse son budget scientifique et y consacrera 3 milliards de dollars de moins sur la période 2007-2010 par rapport à ce qu’elle prévoyait l’an dernier. Ceci entraîne le retard de plusieurs missions pourtant considérées comme hautement prioritaires par la communauté scientifique : le Solar Dynamic Observatory voit son lancement reporté de mai à août 2009 ; la mission GPM (Global Precipitation Measurement), développé en partenariat avec l’agence spatiale japonaise, serait lancé fin 2012 au lieu de mi-2010 ; le lancement de l’observatoire spatial SIM (Space Interferometry Mission), initialement prévu en 2012, serait effectué au mieux en 2015 ; le projet Terrestrial Planet Finder, une série de télescopes spatiaux dédiés à la recherche d’exoplanètes est suspendu jusqu’à nouvel ordre. D’autres activités scientifiques aux budgets plus modestes seraient abandonnées, suscitant une grande déception des universités ou instituts scientifiques partenaires de la NASA : le projet SOFIA (Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy), mené en collaboration avec le DLR (Deutsches Zentrum für Luft und Raumfahrt), n’est pas financé en 2007 ; la NASA renonce au télescope NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope Array) et au satellite d’étude du cycle de l’eau terrestre Hydros, deux projets associant respectivement CalTech (California Institute of Technology) et le MIT (Massachussetts Institute of Technology).

Source :

Space News - 20/02/06

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Clémence LeFevre, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….