Pluton, un univers plus froid que ne l’attendaient les scientifiques

, Partager

De récentes observations des télescopes Keck d’Hawaii et Hubble ont montré que la température à la surface de Pluton pourrait être encore plus froide que ne l’estimaient jusqu’à présent les scientifiques. Selon les données interférométriques récoltées, la température de la couche de glace en surface serait en moyenne de 43 degrés Kelvin (-230 degrés Celsius), soit 10 degrés de moins que les estimations précédentes. Les scientifiques ont revu leur modèle expliquant les échanges thermiques entre Pluton et sa fine couche d’atmosphère d’azote : l’énergie solaire reçue par Pluton entraînerait la sublimation de la glace d’azote présente en surface, et réchaufferait cette dernière d’autant moins. Ce phénomène est comparé à un effet de serre inversé. De nombreux mystères relatifs à Pluton restent à élucider pour la communauté scientifique, dans un contexte où son statut de planète ou d’élément de la ceinture de Kuiper est encore débattu.

Source :

Harvard - Smithsonian Center for Astrophysics - 03/01/2006
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=18639

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Clémence Le Fèvre, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….