Pollution atmosphérique : l’EPA prend des mesures contre les concentrations d’ozone

, Partager

Jeudi 7 Janvier, l’EPA ("Environmental Protection Agency") a présenté son nouveau projet de réglementation de la concentration d’ozone dans les basses couches de l’atmosphère. Listant la qualité de l’air comme une des dix priorités de l’année pour l’EPA, Lisa Jackson, secrétaire de l’agence, espère ainsi réduire les nuages de pollution en milieu urbain, formés en partie suite à des concentrations importantes d’ozone. Modifiées à trois reprises au cours de ces 40 dernières années, les valeurs seuils d’ozone ont fait l’objet de nombreux débats médiatisés, la précédente administration ayant rehaussé les concentrations seuils au cours de l’été 2008 et cela malgré les recommandations contraires des experts de l’EPA.

L’ozone représente un des polluants atmosphériques urbains les plus répandus aux Etats-Unis. Produit principalement à partir des hydrocarbures imbrulés et des oxydes d’azotes émis par les gaz d’échappement sous l’influence de la lumière, l’ozone peut atteindre de fortes concentrations notamment lors de l’été, lorsque les températures sont élevées. A l’origine de la formation de nuages de pollution, l’ozone peut avoir des répercussions non négligeables sur la santé publique. A titre d’exemple, des études ont mis en évidence une corrélation entre la concentration du gaz et une augmentation des maladies respiratoires (toux, asthme, douleur de poitrine, etc.).

Tenue de réguler les polluants atmosphériques selon la loi du "Clean Air Act", l’EPA a présenté son projet de réglementation la semaine dernière et dispose maintenant d’une période de 60 jours pour recueillir les commentaires du public (procédure définie dans le cadre de la "Procedure Administrative Act"). Suite à cette période, l’agence devra prendre en considération l’ensemble des remarques déposées avant de rédiger la réglementation finale. Actuellement, le projet de loi propose de resserrer la concentration d’ozone dans les basses couches de l’atmosphère entre 60 et 70 ppb pour une période de 8 heures alors que la réglementation de 2008 fixait un seuil de 75 ppb.

Si le changement peut paraitre faible, les experts de l’EPA précisent cependant qu’il nécessitera un certain nombre d’ajustements de la part des industriels, un bon nombre de régions ayant actuellement des concentrations plus élevées que les normes définies dans le cadre de la réglementation de 2008. En effet, selon les mesures réalisées de 2006 à 2008 dans les comtés situés aux alentours de Washington DC (Virginie, District de Columbia, Maryland), aucune région ne satisferait aux nouvelles normes d’émissions. A titre d’exemple, Washington DC présente une concentration moyenne pour 8 heures de 87 ppb. L’agence devrait par ailleurs définir un second seuil saisonnier pour protéger les végétaux d’une exposition prolongée.

Selon les normes que pourrait adopter l’EPA, le coût économique de la mise en application du projet de réglementation a été estimé entre 19 et 90 milliards de dollars d’ici 2020 pour des bénéfices en terme de santé publique compris entre 13 et 100 milliards de dollars. Toujours selon les estimations de l’EPA, cette nouvelle réglementation devrait éviter entre 1 500 et 12.000 morts prématurées d’ici 2020 en fonction de la concentration seuil adoptée par l’agence.

Ce projet de loi a fait l’objet de nombreuses contestations de la part des industries pétrolières, ces dernières soulignant un manque de preuves scientifiques, la révision de ces normes se basant sur les mêmes études scientifiques que celles utilisées lors de la définition des concentrations seuils en 2008. Il n’en reste pas moins que le projet de loi déposée par l’EPA ne fait que suivre les conclusions livrées en 2007 par le comité d’experts de l’EPA ("Clean Air Scientific Advisory Committee").

Source :


- EPA proposes stricter limits on smog pollutants. (08/01/2010) - http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2010/01/07/AR2010010701926.html
- AIR POLLUTION : EPA proposes strict new smog standards. (07/01/2010). Greenwire (par abonnement) - http://www.eenews.net/Greenwire/rss/2010/01/07/1
- Résumé du projet de loi - http://www.eenews.net/features/documents/2010/01/07/document_gw_02.pdf

Pour en savoir plus, contacts :


- History of Ground-level Ozone Standards. EPA : http://www.epa.gov/groundlevelozone/history.html
- Site de l’EPA concernant l’ozone : http://www.epa.gov/air/ozonepollution/
- Encyclopédie Wikipédia. Article Ozone : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ozone
- Projet de loi de l’EPA : http://www.eenews.net/features/documents/2010/01/07/document_gw_01.pdf
Code brève
ADIT : 61889

Rédacteur :

Agathe Dumas, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….