Pour 105 millions de dollars, Stanford hérite d’un nouveau centre de calcul

, Partager

L’armée de terre américaine a attribué un montant de 105 millions de dollars à un consortium dirigé par l’université de Stanford, pour la construction d’un nouveau bâtiment destiné à abriter son Centre de Recherche de Calcul à Haute Performance. Le centre permettra d’effectuer des simulations avancées pour le développement de nouveaux matériaux destinés aux équipements et aux véhicules militaires, pour l’amélioration des communications sur le champ de bataille, pour la détection des attaques chimiques ou biologiques, et tout simplement pour stimuler les innovations dans le domaine des superordinateurs.

Le centre multidisciplinaire sera dirigé par Charbel Farhat, professeur à Stanford, et outre Stanford, inclura des équipes des universités suivantes : Morgan State University dans le Maryland, New Mexico State University à Las Cruces, l’Université du Texas à El Paso et la NASA. Le site choisi pour la construction du bâtiment se situe à Mountain View dans la Silicon Valley.

Les principales recherches du centre concerneront le développement de matériaux plus légers pour augmenter l’agilité des véhicules militaires et de l’infanterie. Les soldats sont en effet alourdis considérablement par tout un tas d’équipements : radio, munitions, batteries, etc. Il s’agirait de rendre tout cela plus léger.
Un deuxième volet sera consacré aux problèmes en nanotechnologie et biologie. Il s’agira de concevoir de nouveaux matériaux à l’échelle nanométrique, par exemple pour fabriquer des capteurs d’anthrax ou d’autres attaques biologiques, à l’échelle d’une pièce et même d’une ville.
Enfin, un troisième volet concernera les communications sans fil, ou comment optimiser la façon dont un soldat reçoit une myriade de flux de données provenant d’avions de reconnaissance, de sous-marins, de drones, de réseaux de capteurs et d’autres soldats.

Les dirigeants du centre insistent cependant sur la dimension civile des recherches effectuées. Elles devraient bénéficier à la société en général, par exemple des matériaux légers mis au point pour des chars pourraient trouver une application pour alléger les voitures et leur faire gagner en consommation d’essence.

Source :

http://news-service.stanford.edu/news/2007/april25/super-042507.html

Pour en savoir plus, contacts :

MIT - Institute for soldier nanotechnology , http://web.mit.edu/ISN/
Code brève
ADIT : 42611

Rédacteur :

Daniel Ochoa, attache-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….