Poursuite des grèves chez Boeing et débat quant au lancement de New Horizons

, Partager

Les employés de Boeing appartenant au syndicat "Association of Machinist and Aerospace Workers" (IAM) rentrent dans leur troisième semaine de grève, rendant improbable la conduite de nouveaux lancements en 2005. La mise en orbite du satellite de météorologie GOES-N par le lanceur Delta 4 a officiellement été reportée début 2006. Les préparations de deux autres lancements se trouvent suspendues : un satellite classifié du National Reconnaissance Office et les deux satellites Calipso (NASA-CNES) et CloudSat (NASA) destinés à rejoindre la constellation d’observation de la Terre A-train.
Enfin, le lancement de la sonde New Horizons vers Pluton, toujours planifié le 11 janvier 2006, fait l’objet de débats houleux entre Boeing et le personnel en grève. La sonde doit être lancée par le lanceur Atlas 5 de Lockheed Martin (Boeing participe à l’étage supérieur). Afin d’assurer un départ de la mission planétaire dans la fenêtre de tir la plus propice, d’une durée de 35 jours, Boeing a embauché des techniciens n’appartenant pas à l’IAM. Le syndicat accuse désormais Boeing d’un non-respect des règles de sécurité, ce que démentiraient l’industriel, la NASA et les autorités en charge du lancement à Cap Canaveral.

Source :

Space News - 21/11/2005 ; IAM - 18/11/2005

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Clémence Le Fèvre, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….