Précisions importantes concernant les acides gras Brève : "Les acides gras insaturés : vilains petits canards", BE du 15 juin

, Partager

Vous avez été nombreux à réagir à une information donnée dans le BE Etats-Unis numéro 39 du 15 juin 2006. Il s’agit de la brève Sciences de la vie "Les acides gras insaturés : vilains petits canards" (http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/34170.htm).
Le résumé rédigé pourrait créer la confusion entre "acides gras trans" et "acides gras insaturés ". L’article ciblait effectivement les trans fat qui sont néfastes pour la santé. Pour clarifier les effets des différents acides gras, nous avons pensé nécessaire de d’apporter les précisions suivantes :

Les acides gras alimentaires se composent de quatre différents types d’acides gras : les polyinsaturés, les monoinsaturés, les saturés et les trans. Les trans fats se trouvent naturellement dans certains aliments provenant d’animaux, mais ils sont également formés lorsque des huiles liquides sont transformées en graisses semi-solides, comme la margarine ferme.
Selon les scientifiques, les acides gras saturés ou trans augmentent le "mauvais" cholestérol dans le sang (lipoprotéines à basse densité, ou LDL). Le cholestérol LDL est un facteur de risque pour les maladies cardiaques. En plus d’accroître le "mauvais" cholestérol, ces acides gras réduisent la concentration de "bon" cholestérol (lipoprotéines à haute densité, ou HDL). Le cholestérol HDL assure une protection contre les maladies cardiaques.
De façon générale, les acides gras monoinsaturés et polyinsaturés contribuent à réduire ce risque. Des huiles à teneur élevée en gras monoinsaturés sont l’huile d’olive et l’huile de colza. Les acides gras polyinsaturés, composés des acides gras essentiels omega-3 et omega-6, sont indispensables à une alimentation saine. Ces acides gras ne sont pas synthétisés par le corps mais doivent provenir des aliments que l’on mange. Les acides gras essentiels omega-6 sont plus élevés dans des huiles végétales, telles que les huiles de maïs, de tournesol et de soja, alors que les omega-3 se retrouvent dans certaines huiles végétales, telles que les huiles de colza et de soja ainsi que dans les huiles de poisson.

Nous remercions vivement les lecteurs du bulletin de leur interaction et remarques qui nous ont permis d’apporter ces précisions.

Source :


- http://www.efsa.eu.int/press_room/press_release/593_fr.html
- http://www.hc-sc.gc.ca/iyh-vsv/food-aliment/trans_f.html
- http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/nr-cp/2004/2004_56bk1_f.html
- http://www.afssa.fr/ftp/afssa/basedoc/QR.pdf

Rédacteur :

Brice Obadia, deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org
Hedi Haddada, attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….