Problèmes de santé sensibles aux Etats-Unis et interférences de l’exécutif

, Partager

En ce moment, la polémique fait les gros titres de la presse américaine : l’administration Bush serait trop interventionniste auprès du "chirurgien général" (Surgeon General), dont le poste reprend une partie des attributions du Directeur général de la santé (hors fonctions opérationnelles) et une partie de celles du directeur de l’Institut national d’éducation et de promotion de la santé. Ces accusations proviennent de Richard Carmona qui a occupé la fonction de "Surgeon General" entre 2002 et 2006. Il les a prononcées le 10 juillet 2007, au cours d’une audition devant des Représentants de la Chambre.

Il a notamment déclaré que "tout ce qui ne sied pas aux convictions idéologiques, théologiques ou politiques est très souvent ignoré, marginalisé ou même enterré. Le problème de cette approche est qu’en santé publique, comme en démocratie, il n’y a rien de pire que d’ignorer la science ou de marginaliser la voix de la science pour des raisons immanentes aux courants politiques."
Bien qu’il soit professeur en chirurgie et en santé publique de l’Université d’Arizona, il lui a été demandé, par exemple, de ne pas prendre part aux débats sur le financement de la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines sur lequel le Président Bush est opposé.

Richard Carmona a déclaré avoir été bloqué dans chacune de ses entreprises et que les décisions étaient déjà prises avant ses interventions. Il a également pris l’exemple du programme d’éducation sexuelle des jeunes américains pour lequel il lui a été interdit de débattre de l’efficacité des enseignements. Il a précisé que la politique mise en place excluait les considérations scientifiques et prêchait seulement l’abstinence

Le Représentant démocrate de Californie, Henry Waxman demande que le congrès fasse le nécessaire pour isoler les bureaux du "Surgeon General" des influences politiques. Selon lui, il s’agit du "docteur de la nation" et cette personne a besoin d’être crédible, indépendante, neutre et focalisée sur la science.
Le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Fratto, a rejeté les accusations d’interférences politiques de la part de l’administration en place et a assuré que Richard Carmona avait eu un soutien total pour mener à bien sa mission. Il a déploré qu’il ait failli dans sa mission de conseil du gouvernement.

Ces déclarations font suite à de nombreuses plaintes de responsables scientifiques au sujet des interventions idéologiques de l’exécutif dans le champ scientifique (voir par exemple BE Etats-Unis 65 [2] ou BE Etats-Unis 20 [3] pour ce qui est de la maîtrise des interventions publiques et de la communication).
En janvier dernier, Story Landis, Directrice de la Stem Cells Task Force des National Institutes of Health, a témoigné que la politique actuelle fait passer la nation à côté d’avancées significatives. En mars, Elias Zerhouni, Directeur des NIH a renchéri, en qualifiant la politique de l’administration Bush "de vision à court terme".
Déjà en 2005, Susan Wood avait démissionné de son poste de la FDA évoquant sa frustration devant les considérations politiques. L’année dernière, James Hansen de la NASA et certains de ses collègues spécialistes du climat ont rencontré des difficultés pour parler avec objectivité du réchauffement climatique.

En conclusion, David Michaels, Directeur du "Project on Scientific Knowledge and Public Policy" à l’Université George Washington, met l’accent sur la nécessité de l’objectivité et de l’honnêteté en santé publique. Il en va de la crédibilité des décideurs politiques et surtout des conséquences sur la santé de tous les américains.

Source :


- http://www.nytimes.com/2007/07/13/opinion/l13surgeon.html?_r=1&oref=slogin
- http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/07/10/AR2007071001422.html?hpid=moreheadlines
- http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/07/11/AR2007071102026.html
- http://www.nytimes.com/2007/07/12/washington/12surgeon.html

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] Sur le " Surgeon General" : http://www.surgeongeneral.gov/index.html
- [2] BE Etats-Unis 65 - Un nouveau rapport sur les forçages climatiques de l’administration Bush : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/041/41222.htm
- [3] BE Etats-Unis 20 - Nouvelle Affaire de Science Administrée à la NASA : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/031/31945.htm
Code brève
ADIT : 43727

Rédacteur :

Brice Obadia deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org - Hedi Haddada attache-sdv.mst@ambafrance-us.org - Sophia Gray assistant-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….