Programme GPS III et enjeux industriels

, Partager

L’U.S. Air Force prépare son plan d’acquisition pour la prochaine génération de satellites GPS-III (Global Positioning System) dont le lancement est prévu en 2013. Les industriels Lockheed Martin et Boeing travaillent en parallèle sur des avant-projets pour le segment spatial et le segment sol et doivent remettre leurs propositions fin 2005. Le choix du maître d’oeuvre devrait être fait en juillet 2006, mais les jeux sont loin d’être faits. En effet, l’U.S. Air Force ne souhaite pas adopter le processus d’acquisition mis en oeuvre sur le programme GPS II, où les deux industriels Boeing et Lockheed Martin développaient en parallèle des satellites et leurs segments sols associés. Cette situation générait des surcoûts car deux infrastructures semblables étaient nécessaires à la construction des satellites chez chacun des deux industriels. De plus, les problèmes liés au segment spatial empêchaient de traiter le développement du segment sol avec suffisamment d’attention.
Une alternative pour le programme GPS-III, selon l’U.S. Air Force, serait de confier le segment spatial à un constructeur et le segment sol à un autre afin d’équilibrer les activités industrielles. Concernant le segment sol, Boeing qui avait été sélectionné pour certains blocs GPS précédents pourrait se trouver en compétition non seulement avec Lockheed Martin mais également avec d’autres acteurs comme Raytheon. Concernant la conception du segment spatial, les spécifications de l’U.S. Air Force demeurent incertaines mais le nombre de satellites GPS III devrait être fixé cet automne.

Source :

Aviation Week, 12/09/2005

Rédacteur :

Clémence Le Fèvre cnes.mst@ambafrance-us.org
Jean-Jacques Tortora cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….