Publication du rapport biennal du directeur des NIH

, Partager

Le Docteur Raynard S. Kington, directeur général par interim des National Institutes of Health (NIH) [1], a remis le 13 janvier 2009, le premier Rapport Biennal du Directeur, sur les années fiscales 2006 et 2007. Ce document est un portrait des activités de recherche des NIH, et provient du travail des 27 Instituts et Centres de Recherche, organisés en 15 équipes qui ont travaillé de manière transversale au sein des NIH. Ce rapport a pour but d’expliquer les différents programmes de recherche de l’agence aux membres du Congrès, aux groupes de patients et au grand public.

Le rapport contient un état des lieux de la recherche biomédicale et comportementale des NIH, organisé par catégories de maladies, démarches de recherche ou ressources. Il inclut, conformément aux demandes du Congrès, des chapitres concernant les activités des NIH sur les thèmes de santé suivants :
- Cancer
- Neurosciences et troubles du système nerveux
- Maladies infectieuses et biodéfense
- Maladies auto-immunes
- Maladies chroniques
- Biologie du développement
- Santé des minorités et inégalités de santé

Le rapport s’intéresse également aux champs d’application et aux approches de recherche des NIH (études épidémiologiques, génomique, biologie moléculaire, recherche clinique et recherche pluri-disciplinaire), aux outils et à la formation (systèmes d’informations biomédicales, bases de données et registres, développement technologique, développement professionnel et formation), ainsi qu’à la communication dans le domaine de la santé (communication scientifique, campagnes d’information et centre d’échange d’information).

Le rapport met finalement en lumière six centres d’excellence des NIH, dont les programmes de recherche ont été mandatés par le Congrès. Certains centres se focalisent sur de grands défis de santé, comme la maladie d’Alzheimer ou d’autres maladies liées au vieillissement de la population. D’autres concentrent leurs efforts dans des domaines sous financés comme les maladies orphelines ou la recherche sur la santé des minorités.

[1] Les National Institutes of Health (NIH) constituent le plus grand centre de recherche biomédicale dans le monde, avec 27 Instituts et Centres de Recherche et plus de 18.000 employés, dont 6.500 scientifiques. Sur un budget de 29 milliards de dollars en 2008, seulement 10% sert à financer les projets intra-muros des chercheurs du campus de Bethesda. Plus de 80% du budget est alloué auprès de 3.000 institutions afin de financer les projets de recherche de plus de 300.000 chercheurs à travers le monde.

Source :

NIH releases first Biennial Report of the Director - NIH News Media Branch - 13/01/2009 - http://www.nih.gov/news/health/jan2009/od-13.htm

Pour en savoir plus, contacts :


- Le Rapport Biennal du Directeur "Biennial Report of the Director, National Institutes of Health, Fiscal Years 2006 & 2007" est disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://report.nih.gov/biennialreport/
- Les National Institutes of Health (NIH) : organisation, activités et présentation des bourses de recherche - Julien Morrigi, Hedi Haddada - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/rapports/smm08_037.htm
Code brève
ADIT : 57452

Rédacteur :

Alexandre Touvat (deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….