Quatre personnes infectées par le virus du SIDA lors de transplantation d’organe à Chicago

, Partager

On apprend le 13 Novembre que 4 patients ayant reçu en janvier dernier une greffe d’organe, ont contracté les virus du SIDA et de l’hépatite C. Les greffes avaient été effectuées dans 3 hôpitaux réputés de Chicago : le Northwestern Memorial Hospital, le Rush University Medical center et le University of Chicago Medical Center. Les organes venaient du même donneur chez qui le virus n’avait pas été détecté par le test ELISA utilisé dans l’état de l’Illinois. Ces hôpitaux avaient autorisé l’utilisation des organes après des tests négatifs pour les virus HIV et de l’hépatite C. Il est vraisemblable que le donneur avait contracté le virus du SIDA très peu de temps avant sa mort.

Le test standard (Test Elisa) employé pour dépister le HIV est inefficace lorsque l’infection est récente puisque l’organisme met plusieurs semaines à développer des anticorps contre le virus. Mais un test plus sensible que le test ELISA aurait permis d’éviter ce drame. Le test génétique (PCR) habituellement utilisé pour les banques de sang pourrait servir à détecter le HIV chez des personnes infectées depuis peu : le test NAAT (Nucleic Acid Amplification Testing) pourrait détecter de 6% à 10% de cas supplémentaires. Ce test NAAT approuvé par le FDA depuis 2002 est déjà utilisé aux Etats-Unis.

Source :


- http://www.chicagotribune.com/services/newspaper/printedition/tuesday/chi- organ13nov13,0,7359947.story
- http://www.cma.ca

Rédacteur :

Lila Laborde-Casterot (deputy-agro.mst@consulfrance-chciago.org) - Jean-Pierre Toutant (attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….