Quelles responsabilités pour le futur CTO d’Obama ?

, Partager

Barack Obama a promis de nommer un Conseiller pour la technologie (CTO ou Chief Technology Officer) mais il semble que des disparités apparaissent entre le point de vue de l’équipe de transition d’Obama sur les responsabilités de ce dernier et celles que les citoyens aimeraient lui voir attribuer. Tel que défini sur le site Internet de l’équipe de transition, le CTO des Etats-Unis s’assurera de la sécurité des réseaux fédéraux, de l’utilisation par les agences fédérales des technologies les plus adaptées et du partage de bonnes pratiques entre agences. D’autres voudraient lui voir confier un rôle d’évangéliste d’Internet participant à tous les aspects pratiques et politiques du gouvernement avec le même niveau d’autorité et d’influence que le Conseiller en sécurité nationale de la Maison Blanche.

Les priorités suggérées pour ce responsable par les participants à un sondage sur le site obamaCTO.org seraient d’assurer un accès plus large à Internet dans le pays, de garantir la neutralité sur le Net, de protéger la vie privée des utilisateurs, de repenser la législation sur les droits d’auteur, de passer au système métrique, l’abrogation du Patriot Act donnant aux autorités des moyens étendus de contrôles pour la lutte anti-terroriste et l’ouverture des données gouvernementales. Seule cette dernière correspond à la description du poste et aux promesses de campagne d’Obama pour la transparence des dépenses et contrats fédéraux.

Yochai Benkler du Centre Berkman pour Internet et la Société d’Harvard estime que deux emplois distincts sont entremêlés dans la discussion sur les responsabilités du CTO : Mettre à niveau l’infrastructure technologique fédérale et développer des plans dans tous les secteurs pour cultiver et entretenir la prééminence technologique américaine au 21e siècle. "Beaucoup de gens projettent cette seconde définition sur la première à cause de l’intense envie de réussir quelque chose de similaire à la deuxième" affirme-t-il.

Les observateurs s’accordent sur la nécessité pour le CTO étatsunien de se focaliser sur la performance des technologies utilisées par le gouvernement qui permettrait notamment d’éviter de voir se reproduire la faillite des services de la Federal Emergency Management Agency après l’Ouragan Katrina. Tous souhaiteraient cependant qu’un décideur technologique visionnaire puisse s’asseoir à chaque table de chaque réunion du Cabinet d’Obama afin de s’assurer de décisions en accord avec les perspectives du 21e siècle.

Source :


- Obama’s CTO choice may usher in mashup era, 5 janvier 2009 - http://blogs.computerworld.com/obamas_cto_choice_may_usher_in_mashup_era
- Barack Obama’s text message guru talks to the Ticket, 7 janvier 2009 - http://latimesblogs.latimes.com/washington/2009/01/obama-chief-tec.html
- Federal CTO Announcement not Imminent, 7 janvier 2009 - http://www.govtech.com/gt/articles/581336
- How Obama’s New Tech Tsar Can Save America, 6 janvier 2009 - http://www.thedailybeast.com/blogs-and-stories/2009-01-06/how-obamas-new-tech-tsar-can-save-america/
- First U.S. tech officer will have hands full, 29 Décembre 2008 - http://www.usatoday.com/tech/news/techpolicy/2008-12-29-cto_N.htm
- Pour en savoir plus : http://ideas.obamacto.org/

Rédacteur :

Franz Delpont, deputy-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….