Reconstitution du virus de la grippe responsable de la plus mortelle pandémie (de 1918)

, Partager

Le virus de la grippe espagnole de 1918 a provoqué la pandémie la plus mortelle du 20 eme Siècle avec, selon la source, de 20 à 50 millions de morts.
Jeffery Taubenberger et ses collaborateurs de l’Institut de pathologie des forces armées à Rockville, Maryland, viennent de compléter le séquençage de ce virus. En se basant sur cette séquence Terrence Tumpley du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) à Atlanta, Georgie, et ses collègues ont recréé le virus complet de 1918 (Tumpay et al, Science, 310, 77-80, 2005). Ce groupe a eu l’aval de Julie Gerberding, chef du "Disease Control and Prevention" et de Antonio Fauci, Directeur du NIAID pour effectuer ce travail. Le virus reconstitué est tellement virulent chez la souris qu’il peut produire, dans les poumons de l’animal, 39000 fois plus de particules qu’une souche actuelle, en seulement 4 jours après l’injection. C’est "probablement, la bombe biologique la plus efficace".
Et si ce virus parviendrait à s’échapper du laboratoire ?
D’après Richard Ebright, un bactériologiste de Rutgers University à Piscataway, New Jersey et qui a fait partie d’un groupe de biosécurité, ce travail de reconstitution a ete effectué dans un laboratoire de niveau 3 et non pas 4, ce qui n’est pas suffisant pour la sécurité, sachant que des virus du syndrome respiratoire aigu sévère ont bien échappé de ce type de laboratoire à Singapour en 2003 et à Pékin en 2004.

Source :

Nature, 06/10/2005, 437, 889-93

Rédacteur :

Hedi Haddada, attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….