Regards français sur la Silicon Valley

, Partager

Ce rapport cherche à mettre en évidence les caractéristiques de la Silicon Valley à travers les témoignages de français installés dans la région.

La Silicon Valley possède une triple spécificité :
- Elle se définit d’abord par son état d’esprit qui se décline sous divers aspects. La plupart des acteurs de la région rêvent d’être leader dans leur domaine et partagent la même passion pour l’innovation. L’esprit de collaboration est une autre spécificité de la région et résulte souvent de rencontres informelles.
- La Silicon Valley se caractérise aussi par un long processus de capitalisation. Depuis près de 100 ans, elle produit des innovations en cascade qui profitent à toute la région. La polyvalence des acteurs et leur propension à changer fréquemment d’entreprises ou de métiers sont autant de raisons qui permettent à la Silicon Valley de capitaliser sur ses connaissances et ses expériences.
- Enfin, les acteurs de la région partagent de nombreuses croyances, pratiques et modes de fonctionnement. Ceci favorise la mise en relation des différents acteurs et le développement de la confiance. Ils communiquent et contractualisent (coûts de transaction faibles) plus facilement, ce qui bénéficie à l’ensemble de la communauté.

Au total, la Silicon Valley se caractérise par une multitude de spécificités qui sont profondément reliées les unes aux autres. Les différentes technopôles américaines et étrangères ont à des degrés divers ces atouts. La région de San Francisco n’est donc pas spécifique sur tous ces points. C’est davantage dans la combinaison de toutes ces caractéristiques que se trouvent les raisons de son succès.

Au sommaire de ce document :

1. Introduction

2. La Silicon Valley se caractérise d’abord par un état d’esprit
- La collaboration
- L’informel
- Stanford
- L’esprit d’innovation
- Le rêve
- La volonté d’être leader

3. La Capitalisation
- Un processus de long terme
- Les rythmes de la Silicon Valley
- Les économies d’agglomération et de réseau
- Des acteurs poly-spécialisés
- La capitalisation collective des connaissances
- Un management tout aussi innovant

4. La Silicon Valley s’apparente à une Communauté
- Un écosystème
- Les relations inter-entreprises
- La confiance
- Les routines de fonctionnement
- Les acteurs sont responsables (accountable) de leur technopôle
- De faibles coûts de transaction
- Une technopole multiculturelle et pluridisciplinaire

5. Conclusion générale

Annexes
 

Auteurs : Fabien VERDIER - Christophe LEROUGE

Publié le 20/01/2006 - 28 pages - pdf 656 Ko

Télécharger le rapport

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….