Remise de Légion d’Honneur aux Drs. Yvette Taché et Marie-Françoise Chesselet

, Read this page in English , Partager

Après un mot d’introduction du Consul général, c’est l’éminent Professeur Alim-Louis Benabid qui a remis la médaille de Légion d’Honneur à ses deux consoeurs.

Le physicien et neurochirurgien d’origine algérienne est reconnu dans le monde scientifique pour ses travaux sur la maladie de Parkinson - en particulier la technique de stimulation cérébrale profonde, mise au point en 1987 et désormais un traitement de référence.

Lui-même officier de la Légion d’Honneur depuis 2012, il a notamment obtenu le Prix Albert-Lasker pour la recherche clinique en 2014 (l’équivalent américain du Prix Nobel).

Les deux docteurs qui recevaient la Légion d’Honneur ont ainsi été récompensées pour leur participation aux progrès médicaux et scientifiques :

Yvette Taché, après des études à l’Université Claude Bernard de Lyon et un PhD de la Faculté de médecine de Montréal, exerce actuellement à UCLA, où elle dirige et coordonne plusieurs centres de recherche.

Ses travaux, qui portent sur l’interaction entre le cerveau et le tube digestif ; ainsi que la neurogastroentérologie, font d’elle une pionnière dans la compréhension de ces mécanismes complexes. Ils ont permis de développer de nouveaux traitements pour de nombreuses maladies liées au stress gastro-intestinal.

Elle a notamment été récompensée par le UCLA Woman of Science Award et le Prix William S. Middleton en 2014.

Marie-Françoise Chesselet, après des études de médecine en France, exerce également à UCLA en tant que professeur distingué des départements de Neurobiologie et de Neurologie. En 1998, elle a créé dans cette prestigieuse université de Los Angeles le Centre pour l’étude de la maladie de Parkinson.

En effet, ses travaux se concentrent principalement sur les neuropathologies, en particulier sur les mécanismes moléculaires et les nouveaux traitements pour les maladies de Parkinson et de Huntington.

Marie-Françoise Chesselet est présidente sortante de la section Neuroscience de l’AAAS (American Association for the Advancement of Science), la plus grande société scientifique au monde.

Après la remise de décorations aux deux Professeurs, la cérémonie s’est poursuivie par quelques notes de musique jouées par M. Ambroise Aubrun.

Article original à lire sur le site du Consulat Général de France à Los Angeles