Remise du prix Martha T.Muse 2015 à Valérie Masson-Delmotte

, Read this page in English , Partager

Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue au Commissariat d’Energie Atomique (CEA), a reçu le 01 juillet 2015 le prix Martha T.Muse 2015 « for Science and Policy in Antartica », pour sa contribution au programme European Project for Ice Coring in Antarctica (EPICA) et à l’étude de carottes de glace permettant de remonter plus de 800 000 ans en arrière. Les carottes de glace sont les seules archives climatiques permettant la reconstitution directe de la composition de l’atmosphère, en particulier en gaz à effet de serre. Elles permettent en outre de reconstituer l’évolution des températures.

PNG - 111 ko
Carotte de glace extraite du Dome C en Antarctique. © CEA-IPEV

Le projet EPICA est un programme scientifique européen financé par la Communauté Européenne qui regroupe 10 nations et dont le but principal est d’obtenir des données complètes sur les archives climatiques et atmosphériques à partir des glaces de l’Antarctique. Le LSCE (Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement) où travaille Valérie Masson Delmotte est en charge de la reconstruction des paramètres climatiques. Le programme EPICA vise aujourd’hui à remonter encore plus loin vers le passé, en recherchant un site permettant d’obtenir des carottes de glace de plus de 1,2 million d’années.

Valérie Masson Delmotte, directrice de recherches au CEA, a contribué à la rédaction du chapitre « Paléoclimats » du dernier rapport du IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change). Elle a participé à la rédaction du rapport du SCAR (Scientific Committee on Antarctic Research) de 2009 et sa mise à jour en 2013 : « Antartic Climate Change and the Environment ». Elle a également écrit des livres pour enfants, comme « Le climat de nos ancêtres à nos enfants », avec Bérengère Dubrulle, « Les expéditions polaires » avec Gérard Jugie ou encore « Atmosphère : quel effet de serre ? » avec Marc Delmotte. Elle a reçu le prix Irène Joliot-Curie du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans la catégorie « femme scientifique de l’année » en 2013.

La mission pour la Science et la Technologie a eu l’honneur d’accueillir Valérie Masson-Delmotte pour le cycle de conférence FACTS (French Ameri-Can Climate Talks) de 2014. Elle interviendra de nouveau au Quebec le 7 octobre 2015, cette conférence FACTS portera sur « L’Arctique, sentinelle du réchauffement climatique ».

Pour plus d’informations, veuillez consulter le communiqué de presse du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives : http://portail.cea.fr/presse/Pages/actualites-communiques/sciences-de-la-matiere/VMasson-Delmotte-prix-muse.aspx

La fondation Tinker

La Fondation Tinker est basée aux Etats-Unis elle honore par une récompense prestigieuse l’excellence des travaux d’un chercheur ou d’une chercheuse en milieu de carrière. Inspiré par la passion de Martha T. Muse pour l’Antarctique, ce prix a été créé à la suite de l’Année polaire internationale 2007-2008.