Remise en question du Magnuson-Stevens Act sur les pêcheries

, Partager

L’administration Bush propose d’actualiser le Magnuson-Stevens Act, loi encadrant la pêche dans les océans. Les environnementalistes pensent qu’un remaniement de cette loi aboutirait à une surexploitation de certaines espèces. La norme actuelle requiert 10 ans pour permettre à une population de poissons de se régénérer à l’issue d’une exploitation intensive. Une équation spécifique à chaque espèce déterminera désormais ce délai.
Les industries applaudissent ce projet justifié par une approche scientifique "saine" et qui ne remet pas en cause l’économie de la pêche, tandis que certains spécialistes redoutent que les délais ainsi déterminés ne soient pas suffisants pour assurer une reconstitution effective des stocks de poissons.

Source :

http://www.eenews.net/Greenwire/Backissues/092005/092005gw.htm#12 ; http://www.nrdc.org/media/pressreleases/050919a.asp ; http://www.nmfs.noaa.gov/msa2005/

Rédacteur :

Emmanuelle Delbecque, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….