Rendement des brevets dans les universités : bien mais peut mieux faire !

, Partager

Selon la NSF, en 2005, 45.8 milliards de dollars ont été dépensés en R&D par l’ensemble des universités américaines. Les étudiants (tous niveaux confondus) sont vivement encouragés à s’orienter vers des activités de recherche, surtout dans les disciplines scientifiques. Quelles sont donc les retombées de tels investissements ?


Selon une enquête réalisée par l’Association of University Technology Managers (AUTM), plus d’une vingtaine d’universités déclarent avoir dépassé en 2005 le seuil de 10 millions de dollars de revenus découlant de licences relatives à leurs inventions brevetées (médicaments, logiciels et autres). Emory University aurait ainsi perçu 585 millions (dont 525 millions sont le résultat d’une seule vente de licences à deux entreprises d’un médicament concernant le SIDA). New York University arrive en deuxième position avec 133,8 millions de dollars (+23% par rapport à 2004), suivie de University of California avec 93 millions (en considérant les 9 campus existant en 2005), et de Wake Forest University (en Caroline du Nord) avec 50 millions de dollars perçus.

Le budget de recherche de cette dernière université représente à peine 5% de celui de l’ensemble du système californien. Le directeur de l’Office of Technology Asset Management de Wake Forest University explique ce succès par les choix stratégiques suivants : les recherches sont orientées vers les domaines les plus monnayables (comme le médical, dont la neurochirurgie et l’imagerie médicale) ; plutôt que de breveter un maximum d’inventions, les efforts et les fonds sont particulièrement concentrés sur quelques inventions pour lesquelles une analyse de marché et des prototypes sont réalisés. Ainsi, face au fort potentiel commercial des produits, les compagnies n’hésitent pas à payer pour obtenir les droits d’exploitations.

Contrairement aux années précédentes, les détails sur les participants de l’enquête ne sont pas disponibles. Mais jusqu’ici, l’AUTM s’est toujours démenée pour obtenir la participation des universités dont les activités de recherche sont les plus significatives.
160 universités ont répondu à cette enquête et 151 ont accepté que leurs données soient publiées. Ainsi, Columbia University, dont les résultats n’ont pas été publiés, retirerait 160 millions de dollars de ses brevets, d’après son rapport annuel sur ses projets en sciences et technologies.

D’après l’enquête, les 151 institutions déclarent avoir signé un total de 4.053 concessions de licences en 2005 et déposé 9.079 brevets américains. Mais étant donnée la longueur de la procédure, seuls 2.835 brevets ont été publiés cette même année, concernant pour la plupart, des inventions assez anciennes.

Au final, l’ensemble des résultats semble assez faible étant donné les milliards de dollars dépensés en recherche : les ressources propres de l’activité de recherche représentent moins de 5,2% des dépenses (si l’on omet l’opération exceptionnelle qui concerne Emory University). Pour les universités en tête en 2005 on atteint environ 8%. Il n’en reste pas moins que la recherche dépend bien avant tout de l’apport du budget fédéral (voir BE Etats-Unis 45 - Les chiffres 2004 de la R&D dans les institutions universitaires américaines). Par ailleurs, l’accent mis sur le dépôt de brevet induit une coupure qui s’accentue avec l’industrie (BE Etats-Unis 48 - Universités et industrie aux Etats-Unis : la rupture ?).

Source :


- "Many Universities Report Gains in Licensing Income, but Pace of Creating Start-Ups Seems to Lag"
http://chronicle.com/daily/2007/02/2007022101n.htm
- Le site de l’Association of University Technology Managers :
http://www.autm.net/index.cfm
- Pour encourager les étudiants "undergraduate" à la recherche, publication d’un nouveau livre : "Developing & Sustaining a Research-Supportive Curriculum : A Compendium of Successful Practices"
http://www.cur.org/publications/compendium.html
- BE Etats-Unis 45 - Les chiffres 2004 de la R&D dans les institutions universitaires américaines
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/038/38758.htm
- BE Etats-Unis 48 - Universités et industrie aux Etats-Unis : la rupture ?
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/039/39169.htm

Rédacteur :

Marie Parsy, universites.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….