Renouvellement de l’accord de coopération entre le Collège de France et l’Université de Chicago

, Read this page in English , Partager

Le 8 décembre 2016, Alain Prochiantz, administrateur du Collège de France et Daniel Diermeier, Provost de l’Université de Chicago ont signé une nouvelle convention de coopération, en présence de Robert Zimmer, Président de l’Université de Chicago, et du Consul général de France à Chicago, Vincent Floreani.

Il s’agit de la troisième convention signée entre les deux parties depuis 2006. Celle-ci vient renforcer les relations intellectuelles et institutionnelles des deux organismes. Cette coopération s’articule autour de deux axes prioritaires :

  • le développement du programme de professeurs invités, qui vise à recevoir à l’Université de Chicago des professeurs du Collège de France, et inversement, pour y délivrer une partie de leurs enseignements sur des périodes courtes, de une à deux semaines ;
  • le maintien de la mobilité de doctorants de l’Université de Chicago souhaitant mener des recherches à Paris dans les laboratoires du Collège de France
    Ce dernier axe est mis en œuvre à travers deux bourses de voyage, le College de France Exchange Fellowship et la Collège de France Science Research Travel Grant, administrées par le Centre France Chicago. Celles-ci sont destinées respectivement à des doctorants en sciences humaines et sociales et en biologie, physique et ingénierie moléculaire.

Depuis 2006, ces accords de coopération ont donné lieu à la venue de plus d’une vingtaine de professeurs du Collège de France à l’Université de Chicago, spécialisés dans des domaines très variés, comme Serge Haroche, prix Nobel de Physique en 2012 , Philippe Aghion, professeur en économie, Antoine Compagnon, professeur de littérature moderne, ou plus récemment Hugues de Thé, titulaire de la Chaire « Oncologie cellulaire et moléculaire » du Collège de France. La visite d’Hugues de Thé à l’Université de Chicago a eu lieu du 28 novembre au 1er décembre 2016 et lui a permis de tenir trois séminaires publics sur ses travaux de recherche, portant sur la compréhension des mécanismes des pathologies humaines dans le domaine du cancer et des leucémies afin de définir de nouvelles stratégies de traitement, ainsi que de rencontrer des étudiants et des chercheurs de l’Université de Chicago intéressés par ces questions.

Réciproquement, une dizaine de professeurs de l’Université de Chicago se sont rendus au Collège de France durant ces dix dernières années. Cet accord a également permis à cinq doctorants de l’Université de Chicago de mener une partie de leur recherche dans un des laboratoires du Collège de France.