Réorganisation possible de la recherche agronomique américaine

, Partager

Le Ministère de l’agriculture américain (USDA) comporte de nombreuses agences, de tailles très variables, dont les plus connues sont l’Agricultural Research Service (ARS), l’Animal and Plant Health Inspection Service (APHIS), l’US Forest Service, l’Economic Research Service (ERS) ou le National Agricultural Statistics Service, etc… Chacune de ces agences a son propre service de recherche plus ou moins développé.

Les trois principales agences de l’USDA finançant la recherche agronomique pour un budget total annuel de 2 milliards de dollars sont :
-l’ARS, qui est un organisme de recherche. Un budget annuel de 1,3 milliard lui permet de financer une recherche intramuros (par les équipes de l’ARS) au moyen de ses 22 programmes nationaux.
-le CSREES ou Cooperative State Research Education and Extension Service, qui est plutôt une agence de moyens, consacre annuellement 180 millions à la National Research Initiative et 180 millions en contrats directs avec les Land Grant Universities.
- l’US Forest Service consacre annuellement 340 millions de dollars a la recherche forestière.
Ces trois agences ont leur propre personnel, et il y a une bonne dose de redondance dans les programmes, en particulier en ce qui concerne la génétique végétale, les sciences du sol et la qualité de l’air. L’idée de réunir les recherches des différentes agences pour supprimer ces anomalies n’est pas nouvelle mais quelques tentatives de regroupement ont déjà avorté par le passé.

L’administration a soumis, le 31 Janvier 2007, ses nouvelles propositions pour la future Farm Bill 2008-2013. On y trouve le projet de création d’une agence de recherche agronomique unique appelée Office of Science qui résulterait de la fusion de l’ARS et du CSREES. L’idée de réunir ainsi la gestion de la recherche agronomique intra et extra murale est séduisante. Elle permettrait de rationaliser la recherche dans les domaines déjà cités et d’autres comme la sécurité alimentaire. Dans ce dernier domaine, existent à l’USDA, en plus de l’ARS et du CSREES, des agences comme le Food Safety and Inspection Service, le Food and Nutrition Service, le Center for Nutrition Policy and Promotion, l’APHIS, la Risk Management Agency…. et il y a d’autres agences compétentes en dehors de l’USDA et non des moindres : la FDA par exemple. Une telle multiplication d’agences dont les compétences se recouvrent au moins partiellement aboutit parfois à des situations inextricables.

La réorganisation proposée s’accompagne de promesses d’augmentation de la dotation pour les recherches consacrées aux biocarburants (50 millions annuels supplémentaires) et aux petites cultures particulières : fruitières, maraîchères,…. (100 millions annuels supplémentaires). Ces financements additionnels viendraient d’économies réalisées sur les aides aux agriculteurs grâce à la bonne tenue des prix agricoles (du maïs essentiellement).

Source :

U.S. Department of Agriculture. Farm bill may contain seeds for more robust research
Science 315, 2007, 1073

Pour en savoir plus, contacts :


- Site web de l’USDA, différentes agences : http://www.usda.gov/wps/portal/ !ut/p/_s.7_0_A/7_0_1OB?navtype=MA&navid=AGENCIES_OFFICES
- Site web de l’ARS : http://www.ars.usda.gov/main/main.htm
- Site web du CSREES : http://www.csrees.usda.gov/
- Site web de l’US FS : http://www.fs.fed.us/
Code brève
ADIT : 41973

Rédacteur :

Claire Notin, deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org - Jean-Pierre Toutant, attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….