Restructuration pragmatique des programmes du Pentagone au détriment de T-Sat

, Partager

Le Secrétaire à la Défense Robert Gates a dévoilé lundi 6 avril dernier les principales directions d’une restructuration assez importante des programmes du Pentagone en vue de la demande de budget 2010. L’idée de cette nouvelle politique qui tranche avec les années Bush - qui ont fait le bonheur de l’industrie américaine dans les années post 11 septembre - est de s’adapter de façon pragmatique aux conflits militaires actuels et futurs tout en adoptant une nouvelle approche vis-à-vis de l’attribution de contrats aux industriels.

Pour ce qui est du spatial, c’est le programme T-Sat qui est le plus touché puisque ce système de communications satellite nouvelle génération, dont le coût total était estimé à $26 Milliards de dollars, a tout bonnement été annulé au profit d’achats de satellites de communications traditionnels. T-Sat était déjà jugé trop futuriste et a d’ailleurs été réorganisé l’an dernier pour éviter des surcoûts après qu’$1.5 Milliards aient été dépensés dans des études préliminaires.

La Missile Defense Agency verrait également son budget entaillé d’$1.4 Milliards (sur un total d’environ $9 Milliards) avec des objectifs plus tournés vers les activités sur les théâtres d’opération que vers les menaces de missiles longue portée.

Les autres programmes victimes des coupes de budget du Pentagone annoncés concernent les F-22 Raptors, l’hélicoptère CSAR-X, l’avion de transport militaire C-17 et les bombardiers de nouvelle génération entre autres - par ailleurs l’appel d’offre concernant la flotte de ravitailleurs ne devrait pas déboucher sur un choix de fournisseurs avant cet été. Ce plan prévoit un budget 2010 total de $533.7 Milliards pour le Département de la Défense - ce chiffre est supérieur de 4% au budget de l’année précédente, il ne sera pas couplé comme l’an dernier avec une autre enveloppe de $130 Milliards pour les campagnes en Iraq et en Afghanistan, cela constitue donc une diminution notable des dépenses gouvernementales en matière de Défense.

Les groupes de Défense américains s’attendaient à ce budget resserré et certains - à commencer par Boeing - vont souffrir d’un manque à gagner dû à ces probables annulations de programmes et d’appels d’offres.

Cela dit, ceci constitue le premier pas vers les débats et le vote au Congrès du 2010 Defense Authorisation Act dans les semaines à venir. Le sénateur John McCain a d’ailleurs déjà apporté son soutien total au nouveau plan de Gates, le qualifiant de grand pas dans la bonne direction. Outre le besoin de s’adapter aux nécessités du terrain, le contexte économique et financier a probablement provoqué cette diminution notable des investissements du Pentagone.

Source :


- Space News, 06/04/2009 - http://www.space.com/spacenews/militaryspace/Gatescutsweb040609.html
- Aviation Week, 06/04/2009 - http://www.aviationweek.com/aw/generic/story.jsp?id=news/BUDGET2040609.xml&headline=Raptors,%20TSAT,%20CSAR-X,%20NGB,%20C-17s%20Fall&channel=defense

Pour en savoir plus, contacts :

Déclaration du Secrétaire à la Défense Robert Gates le 6 avril dernier au Pentagone : http://www.defenselink.mil/speeches/speech.aspx?speechid=1341
Code brève
ADIT : 58688

Rédacteur :

François Didelot cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….