Résultats des premières propositions du groupe de travail sur la réforme du système d’attribution des bourses par le NIH

, Partager

Le comité qui a recueilli les recommandations de réforme du système d’attribution des bourses délivrées par le NIH (cf. BE Etats Unis n°103 [1]) a présenté ses propositions et prévoit d’affiner ses idées courant janvier. Le groupe de travail a synthétisé plus de 2600 commentaires recueillis au cours des six derniers mois auprès de chercheurs et d’universitaires.

Créé par le comité consultatif d’Elias A. Zerhouni, directeur du NIH, le groupe a suggéré de fournir plus de bourses aux jeunes chercheurs qui n’ont encore jamais reçu de financements. En effet, plusieurs enquêtes ont montré que la proportion des bourses attribuées aux jeunes scientifiques est en constante diminution, ce qui soulève des préoccupations quant à l’avenir de la recherche biomédicale. Le NIH devrait pour cela recevoir les propositions des jeunes demandeurs indépendamment des autres candidatures.

Le groupe de travail a également proposé des moyens d’améliorer la qualité et l’efficacité de l’examen des candidatures et il a ainsi été suggéré que des chercheurs seniors aient l’obligation de faire partie des jurys d’examen lors de l’étude de certains dossiers, souvent trop techniques pour des examinateurs non universitaires. Les chercheurs expérimentés sont en effet de plus en plus réticents à faire partie de ces jurys bénévoles, cependant ils possèdent l’expertise et l’expérience nécessaires à la bonne qualité des examens.

Un des changements proposé est la réforme des comités d’examen des candidatures afin qu’elles soient étudiées et évaluées, au préalable et en externe, par des spécialistes scientifiques ayant des connaissances techniques dans la discipline. Le comité d’examen, composé de généralistes déterminerait uniquement les applications scientifiques du projet dans un sens plus large. En effet, il ressort de l’étude que beaucoup de scientifiques pensent que les comités, surchargés par un nombre trop élevé de demandes, prêtent trop d’attention à la méthodologie expérimentale du projet et ne s’attardent pas assez sur le potentiel a faire progresser la science et des soins médicaux.

Les autres suggestions formulées par M. Yamamoto co-chairman du groupe de travail et vice-doyen de l’université School of Medicine de Californie sont les suivantes :
- Les comités d’examen devraient indiquer clairement aux déposants si leurs idées ne sont pas assez créatives pour mériter le financement. Ce qui n’est actuellement pas le cas, en effet, les jurys ne sont pas assez direct et préfèrent critiquer seulement des problèmes techniques de fond en cas de refus. En conséquence, les candidats revoient leurs dossiers qui sont une fois de plus rejetés ce qui entraîne une perte de temps et de la frustration.
- La longueur maximale des dossiers de demandes de subventions devrait être réduit à seulement 7 pages au lieu des 25 actuelles.
- Le NIH devrait consacrer environ 1% de l’ensemble des financements à la recherche dite " transformative ". C’est a dire une recherche qui a la capacité de révolutionner les disciplines existantes, de créer de nouvelles sous-disciplines, de provoquer des changements de paradigmes, ou de conduire à des technologies radicalement nouvelles.
- Le classement des dossiers devrait se faire selon une grille commune contenant 41 points, ce qui permettrait de hiérarchiser les demandes.
- Le NIH devrait évaluer les performances de ses examinateurs.

Le groupe de travail s’est donné jusqu’au mois de mars pour décider s’il convient de commencer à tester quelques-uns des changements proposés.

Source :

"NIH Calls for Big Changes to Peer Review and Grants" - Jeffrey Brainard - The Chronicle - 21 décembre 2007 - http://chronicle.com/weekly/v54/i17/17a01202.htm

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] BE Etats-Unis n°103 - "Le NIH cherche des solutions pour réformer son système d’attribution de financements" - 7 décembre 2007 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52207.htm
- Overview du programme et événements à venir : http://enhancing-peer-review.nih.gov/index.html
- Liste des membres du groupe de travail : http://enhancing-peer-review.nih.gov/rosters/acd.html
Code brève
ADIT : 52409

Rédacteur :

Julien Moriggi, deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….