Résultats préliminaires du recensement agricole de 2012 - Partie 1/2 : les grandes tendances

, Partager

Le département de statistiques (NASS, National Agricultural Statistics Service) de l’USDA (United States Department of Agriculture) a rendu public, fin février, les résultats préliminaires du recensement agricole de 2012. A l’échelle nationale, les tendances historiques (diminution du nombre d’exploitation et vieillissement de la population agricole) se confirment, alors que d’autres éléments marquants, complémentaires, méritent d’être signalés (diversification de la population des exploitants et valeur de la production agricole américaine). Proposons un point sur la situation.

Recensement agricole aux Etats-Unis : historique et définitions

Réalisé pour la première fois en 1840, le recensement agricole était partie intégrante du recensement général de la population jusqu’en 1950, et réalisé alors tous les 10 ans. La population agricole augmentant sensiblement au début du 20ème siècle, trois recensements décennaux ont été menés (1925, 1935 et 1945) en complément des recensements généraux. Par la suite, les années de recensement ont été progressivement ajustées pour finalement coïncider, dans le calendrier, avec les recensements économiques couvrant l’ensemble du secteur privé américain. Actuellement, les recensements agricoles sont réalisés tous les cinq ans, lors des années se terminant par 2 et 7.

Le recensement agricole inventorie toutes les exploitations agricoles américaines, leur production sur l’année de référence, ainsi que les personnes y travaillant. Une exploitation agricole est "tout lieu d’où 1.000 dollars américains ou plus de produits agricoles ont été produits et vendus, ou auraient été vendus normalement, au cours de l’année de recensement.". Un exploitant agricole est considéré comme tel si 50% ou plus de son activité professionnelle est dédiée à l’agriculture, et ne sont considérées dans le rapport préliminaire que les données relatives à l’exploitant principal, responsable des opérations quotidiennes au sein de l’exploitation agricole. [1]

Diminution du nombre d’exploitations et maintien de la surface agricole cultivée

Les Etats-Unis comptaient 2,1 millions d’exploitations agricoles en 2012, en baisse de 4,3% par rapport à 2007 (2,2 millions d’exploitations). Ce sont principalement des exploitations de petite taille et de taille moyenne qui ont disparu. Ce nouveau recensement confirme la tendance générale observée depuis 1982 :


Evolution du nombre d’exploitations agricoles aux Etats-Unis, 1982-2012
Crédits :

Source :

USDA NASS, 2012 Census of Agriculture, Preliminary Report, and prior Census of Agriculture data


Pour autant, la surface totale de terre cultivée est restée relativement stable sur la même période : elle n’a diminué que de moins d’un pour cent, passant de 922 à 915 millions d’acres (370 millions d’ha). Bien que perpétuant une tendance à la baisse, c’est la troisième plus faible baisse entre les recensements depuis 1950. Cette stabilité de la surface s’explique par effet de ciseau : tout d’abord, la proportion d’exploitations de grande taille (>400 ha) est restée stable par rapport au nombre total d’exploitations, et ce sont elles qui exploitent la grande majorité des terres cultivables. De l’autre côté, on observe un accroissement de la surface cultivée par exploitation, plaçant la moyenne à 176 ha contre 169 en 2007 (+3,8%).

Cette stabilisation est considérée comme un des acquis de la politique agricole du Président Obama. Dans une communiqué relatif à ce recensement, Tom Vilsack, Secrétaire à l’Agriculture des Etats-Unis, déclare : "Nous avons ralenti de façon significative la perte de terres agricoles, qui totalise 29 millions d’hectares depuis 1982. Les nouveaux outils à disposition dans la loi relative à l’agriculture de 2014 [2] aideront à ralentir davantage et inverser cette tendance." [3]

La répartition des régions agricoles sur le territoire américain reste globalement inchangée. Les 10 états possédant le plus d’exploitations agricoles sont le Texas, le Missouri, l’Iowa, l’Oklahoma, la Californie, le Kentucky, l’Ohio, l’Illinois, le Minnesota et le Wisconsin. Seul l’Ohio est nouveau dans cette liste depuis 2007.

Sources :


- [1] Rapport - Preliminary Report Highlights / U.S. Farms and Farmers - National Agricultural Statistics Service, USDA - 02/2014 - http://www.agcensus.usda.gov/Publications/2012/Preliminary_Report/Highlights.pdf
- [2] Brève - Farm bill 2014 : réduction budgétaire, fin des aides découplées et développement de la recherche agricole et des bioénergies - bulletins-electroniques.com - S. RITZ - 28/02/2014 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75300.htm
- [3] Déclaration - Tom Vilsack - Release No. 0025.14 - 20/02/2014 - http://usda.gov/wps/portal/usda/usdahome?contentid=2014/02/0025.xml&contentidonly=true

Pour en savoir plus, contacts :

Rapport - 2012 Census of Agriculture - Preliminary Report, U.S. and State Data - 02/2014 - http://www.agcensus.usda.gov/Publications/2012/Preliminary_Report/Full_Report.pdf
Code brève
ADIT : 75479

Rédacteurs :


- Simon RITZ, deputy-agro@ambascience-usa.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….