Revue de Presse Agronomie et Sciences de l’Alimentation - Octobre et Novembre 2018

, Partager

Retrouvez ici une sélection d’articles issus de notre veille quotidienne pour le mois d’Octobre-Novembre 2018.
Pour suivre notre flux en direct, abonnez-vous à @FranceScience.
Retrouvez notre activité complète sur notre portail thématique Recherche agronomique, science des aliments et technologies vertes.

En lumière ce mois-ci

- The News&Observer La tornade Florence a frappé le Sud-Est des Etats-Unis lors durant la période de récolte automnale, les pertes agricoles sont estimées à près d’1,1 milliard de dollars. Les principales pertes concernent les productions de maïs, soja et tabac.

- The New York Times Le Président Trump avait promis au cours de l’été la mise en place d’un plan de soutien de 12 milliards de dollars pour les producteurs américains les plus touchés par la guerre commerciale sino-américaine. D’après le Ministère de l’Agriculture américain, seulement 838 millions aurait été distribué parmi les producteurs, sur les 6 milliards mis à disposition en Septembre.

Agriculture

- U.S News La Californie vient de s’engager à interdire la vente des œufs issus de l’élevage en cage d’ici 2022. La mesure exclut également la vente de produits qui ne respectent pas ses exigences en terme de bien-être animal sur son sol, ce qui impactera donc leur industrie agroalimentaire.

- Science Daily Des scientifiques remettent en question l’idée reçue que les cultures céréalières sont sensibles au froid
Des chercheurs de l’Universite d’Illinois à Urbana-Champaign et la Massachusetts Institute of Technology ont remis en question l’idée reçue que les cultures céréalières (maïs et autres herbacées) sont sensibles au froid car elles ne possèdent pas d’espaces intercellulaires dans leurs feuilles pour augmenter l’efficience photosynthétique durant l’exposition au froid. Leur étude réfute cette hypothèse mais démontre que ces cultures n’atteignent pas leur potentiel photosynthétique durant une exposition au froid. Cette découverte pourrait ouvrir la voie à la sélection d’espèces plus résistantes.

- Science Daily Des chercheurs reconnus demandent l’arrêt de l’utilisation d’insecticides couramment utilisés. Une revue de chercheurs de l’Université Davis indique qu’il existe dorénavant suffisamment de preuves qui prouvent que l’exposition prénatale à des insecticides organophosphorés, couramment utilisés, augmente le risque d’altérations neuro-développementales chez l’enfant.

- Science Daily Une nouvelle étude de chercheurs de l’Université du Minnesota, en partenariat avec des collègues de Harvard University et l’Université de Californie, a été effectuée sur l’effet du changement climatique sur le futur rendement de maïs. Elle démontre que les agriculteurs ont adapté leurs pratiques agricoles en fonction de changements climatiques au cours du temps. Une combinaison de changement climatique, une baisse des températures extrêmes et les ajustements dans les pratiques agricoles ont permis d’augmenter le rendement du maïs de 28% depuis 1981.

- USDA Une étude de l’USDA (ARS Agroecosystem Management Research Unit de Lincoln, Nebraska), a démontré que des produits dérivés de l’huile de coco sont plus efficaces que le DEET (Le N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide), considéré comme la référence comme répulsif. Les produits ainsi identifiés étaient plus efficaces que le DEET contre les taons et les punaises de lits et les moustiques. L’huile de coco elle-même n’est pas répulsive mais ce sont le mélange d’acides gras qui procure l’effet répulsif contre les insectes. Un brevet a été déposé et les chercheurs travaillent avec des industriels pour développer de nouveaux produits dérivés.

Technologies vertes

- AgFunder La startup Gastrograph AI qui travaille sur les préférences de goût des consommateurs a levé $4 millions. Gastrograph récolte des données sur la façon dont les consommateurs perçoivent les saveurs et utilise des algorithmes d’intelligence machine pour permettre aux entreprises de l’agro-alimentaire de déterminer comment le consommateur va réagir à tel ou tel nouveau produit ou saveur. Des données démographiques sont également utilisées pour déterminer les préférences de telle ou telle population.

- AgFunder CoverCress est une compagnie qui travaille à l’amélioration des plantes en utilisant l’édition de gènes grâce à la technologie CRISPR. CoverCress a levé 2 millions $ pour développer des cultures de rente à partir de l’édition du génome. La nouvelle variété de Thlaspi peut permettre aux producteurs de maïs et soja d’avoir une source de revenu hors-saison grâce à cette plante qui peut être utilisée dans les biocarburants.

- AgFunder Les startups américaines de déchets alimentaires ont levé plus de 125 millions $ en 2018. L’association à but non-lucratif ReFEDs a publié un rapport indiquant que l’investissement par des fondations dans ces startups avait augmenté de 70% en 5 ans. Le rapport montre également comment des startups dans l’agroalimentaire continuent de développer des solutions innovantes qui redéfinissent comment les producteurs sont capables d’être plus efficients et efficaces à réduire les déchets alimentaires.

- AgFunder 13 milions de $ investit dans Trace Genomics pour le premier test du microbiome du sol. Trace Genomics est une société de San Francisco qui développe des outils de diagnostique agricole pour augmenter les rendements et réduire les coûts en s’appuyant sur l’intelligence artificielle. Elle a développé le premier test évolutif de microbiome du sol pour aider les agriculteurs à prévoir les maladies du sol, la santé du sol, la qualité de la culture. Cet outil utilise le séquençage ADN à haut-débit et l’apprentissage automatique.

- Crop Science L’utilisation de radar pour connaître la quantité d’eau dans le sol est une technologie qui devrait bientôt être accessible. Des chercheurs de l’Université Rutgers ont testé 2 modèles permettant de déterminer avec précision la teneur en eau d’un sol cultivé. L’avantage de cette technologie est qu’elle permet d’obtenir des informations rapidement et sur de grandes surfaces.

- The Seattle Times Le Président américain Trump a honoré une promesse de campagne en annonçant avoir demandé à son administration d’autoriser la vente toute l’année à la pompe de carburant contenant jusqu’à 15% d’éthanol (E15). Jusqu’à présent, sa distribution était interdite en été pour éviter l’émission de particules polluantes sous des températures élevées. Cela permettra aux agriculteurs d’écouler une plus grande partie de leur abondante production de maïs.

- Biofuels news Des associations environnementales et de conservation ont déposé une plainte auprès de l’US Environmental Protection Agency (EPA) considérant que l’Agence avait illégalement permis à des millions d’hectares d’habitats sauvages d’être convertit en culture de maïs et soja depuis la mise en œuvre du mandat concernant les biocarburants en 2017. Cette plainte fait suite à un rapport de l’EPA au Congrès sur la perte importante d’habitats sauvages aux Etats-Unis depuis 2007.

- Biofuels news Le producteur de carburant Verbio a annoncé avoir entamé les démarches pour acheter une usine d’éthanol de cellulose appartenant au conglomérat DuPont dans l’Iowa. Verbio prévoit de construire une usine de biométhane à partir de paille avec une capacité de production thermique de 20 MW.

- ScienceMag Des scientifiques ont trouvé pourquoi la soie d’araignée est 5 fois plus résistante que l’acier : elle est faite de milliers de fibres de soie collées ensembles. Les scientifiques ont trouvé que chaque fil de soie, 1000 fois plus fin qu’un cheveu humain, était lui-même constitué de milliers de nano-fils. Cette hypothèse avait déjà été proposée mais jamais démontrée. Cette découverte pourrait permettre de développer de nouveaux matériaux utilisables en médecine ou en ingénierie.

- The Conversation La domestication a permis de développer les espèces que nous faisons pousser et que nous mangeons aujourd’hui. Cependant cela a pris des siècles. En utilisant la technique CRISPR/Cas9 des chercheurs de l’Université Cornell ont ciblé le gène CLAVATA1, qui contrôle la taille du fruit chez le Physalis. En moins d’un an ils ont pu produire des fruits plus larges pesant 20% de plus que l’espèce sauvage.

Alimentation

- IFT La Startup Farmer’s Fridge créée en 2013, a lancé les distributeurs de salades et de collations saines. La startup a réalisé une levée de fonds de 30 millions $. Cet apport doit lui permettre de s’étendre à d’autres villes du MidWest et au-delà. La startup devrait passer à 200 employées d’ici fin 2019. La compagnie possède aujourd’hui 186 distributeurs « réfrigérateurs intelligents ».

- EurekAlert Une nouvelle étude de l’Université de Californie a montré que des jeunes de 13 à 18 ans à qui les boissons sucrées ont été retirées pendant 3 jours avaient des maux de tête et des symptômes liés au manque. Parmi ces symptômes, les jeunes indiquaient ne plus être motivés pour travailler, un manque de satisfaction et d’habilité à se concentrer, et être en mal-être général.

- C NET Amazon Go vient d’ouvrir son premier magasin à Chicago. Initié fin 2016 à Seattle, ce nouveau genre de magasin permet aux clients de réaliser leurs courses sans passer par les caisses de paiement, le tout grâce à une application.

- IFT Une étude menée par l’USDA a démontré que l’enveloppe de l’arachide avait des propriétés antioxydantes qui pourraient être utilisées dans l’industrie agroalimentaire. Ce produit est généralement jeté ou utilisé comme complément pour l’alimentation animale.

- EurekAlert Une étude menée par le Pew Research Center montre que 51% des américains considèrent que l’exposition à des additifs alimentaires au cours de notre vie est un risque pour la santé et 49% que l’exposition aux additifs est tellement faible que cela ne représente pas un risque pour la santé. 7 américains sur 10 considèrent que la science a eu un effet positif sur la qualité de notre alimentation mais 49% des personnes interrogées considèrent que les produits génétiquement modifiés sont plus nocifs pour notre santé, et 44% qu’ils n’ont pas d’effet sur la santé.