Revue de Presse Sciences de la Vie - Mai 2016

, Partager

Retrouvez ici une sélection d’articles issus de notre veille quotidienne aux Etats-Unis pour la période du 1er au 31 mai 2016. Au sommaire de ce numéro : Embryons / Genre / Zika /Antibiotiques / Moustiques / CRISPR

Des embryons humains cultivés en laboratoire pendant plus de 13 jours
The Wall Street Journal, 4 mai 2016
Des biologistes ont réussi à cultiver des embryons humains dans un laboratoire jusqu’à 13 jours après la fécondation, mettant fin au précédent de record qui était de 9 jours. L’exploit promet de réelles avancées dans la compréhension des premières étapes du développement mais relance simultanément le débat qui entoure la recherche sur les embryons.

Masculin/Féminin, pas égaux devant les maladies
NIH News in Health, 5 mai 2016
Le genre masculin ou féminin n’est pas sans conséquence sur la santé. L’article du NIH résume ces différences et rappelle qu’il y a encore matière à approfondir dans la compréhension de ces différences.

Le lien entre virus Zika et microencéphalie résolu
New York Times, 9 mai 2016
Alors que la course pour un vaccin contre Zika continue, une équipe américaine vient de découvrir les mécanismes biologiques provoquant les microencéphalies observées chez les nouveaux-nés issus de mères infectées par Zika.

1.7 millions de dollars pour étudier Zika
NSF, 11 mai 2016
La National Science Foundation lance un programme totalisant 1.7 millions de dollars de bourses dédiées au développement et test des modèles prédictifs, et à la découverte des principes qui régissent la dynamique de transmission de maladies infectieuses telles que Zika.

300 nouveaux antibiotiques
Nature, 18 mai 2016
Une équipe a synthétisé plus de 300 antibiotiques en s’inspirant de l’érythromycine, un antibiotique utilisé depuis 64 ans. La création de ces molécules pourrait être une réponse aux bactéries multirésistantes.

Une augmentation de salaire pour les doctorants ?
Nature, 19 mai 2016
Une modification du code du travail américain pourrait changer la donne pour les doctorants. La loi rend obligatoire la rétribution des heures supplémentaires pour les doctorants gagnant moins de $47476 par an, ce qui pousse les universités à augmenter les salaires pour satisfaire ce montant minimal.

La souche brésilienne du virus Zika au Cap Vert, Sénégal
The Guardian, 20 mai 2016
Des tests récents montrent une épidémie de virus Zika sur la chaîne des îles africaines du Cap-Vert, la souche serait la même que celle responsable des anomalies congénitales observées au Brésil d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un prix Nobel en faveur de la modification du génome humain
The Guardian, 23 mai 2016
Dans une interview, Venki Ramakrishnan, prix Nobel de Chimie en 2009, explique que la thérapie génique germinale (sur les cellules du sperme, les ovules et les embryons) a un grand potentiel pour prévenir certaines pathologies génétiques.

Des bactéries pour combattre les moustiques
Nature, 24 mai 2016
Une entreprise de biotechnologie cherche l’approbation du gouvernement pour la mise sur le marché d’une bactérie comme outil contre les moustiques porteurs de maladies comme Zika ou la dengue.

De nouveaux centres de recherche NIH-EPA pour étudier les disparités de santé liés à l’environnement
NIH, 25 mai 2016
Les National Institutes of Health ont conclu un partenariat avec l’Environmental Protection Agency des Etats-Unis (EPA) pour financer cinq nouveaux centres de recherche pour améliorer la santé dans les collectivités touchées par la pollution et d’autres facteurs environnementaux qui contribuent aux disparités en matière de santé.

Prédire le cancer du sein
LA Times, 26 mai 2016
Une nouvelle méthode pour prédire le risque de cancer du sein suggère qu’environ 30% des cas pourraient être évités.

Suivre les cellules embryonnaires à la trace grâce à CRISPR
Science Mag, 26 mai 2016
Des chercheurs ont mis au point une nouvelle façon de marquer et de tracer des cellules chez le poisson-zèbre en développement grâce la technologie d’édition du génome CRISPR. Cette méthode pourrait être appliquée à d’autres organismes pour permettre la reconstruction de l’arbre généalogique des cellules qui composent le corps d’un animal.

Emmanuelle Charpentier, l’après-CRISPR
NY Times, 30 mai 2016
Emmanuelle Charpentier discute de sa découverte, CRISPR-Cas9, de ses biotechs et du fait d’être une femme dans le monde scientifique dans le journal new-yorkais.

LA PHOTO DU MOIS

JPEG - 111.6 ko
Structure 3D du virus Zika
©David Goodsell, The Scripps Research Institute