Revue de Presse Sciences de la Vie - Octobre 2016

, Partager

Retrouvez ici une sélection d’articles issus de notre veille quotidienne aux Etats-Unis pour la période du 1er au 31 octobre 2016. Au sommaire de ce numéro : Santé numérique /Greffe d’utérus / BRAIN Initiative / Sida / Emploi des Post-doctorants / Big Data / Politique scientifique républicaine / Femmes dans les Sciences

2016 : une année record pour les financements en santé numérique
HealthCare Dive, 4 octobre 2016
D’après le rapport Digital Health Funding Rankings 2016 Q3 produit par StartUp Health, l’année 2016 a été un succès pour le domaine de la santé numérique avec 6,4 milliards de dollars investis dans des projets au cours des trois premiers trimestres. Le biocluster de San Francisco a été le plus actif avec plus de 79 accords d’investissement totalisant 1,2 milliard de dollars. New York City a terminé deuxième avec 46 transactions totalisant 868 millions de dollars et Boston était troisième avec 17 transactions totalisant 704 millions de dollars.

Première transplantation d’un utérus au Texas d’une donneuse vivante
ScienceAlert, 6 octobre 2016
Un hôpital du Texas a effectué quatre transplantations d’utérus à partir de donneurs vivants. C’est la première fois que des procédures utilisant des donneurs vivants ont été effectuées aux États-Unis. A ce jour, seul un des organes transplantés est toujours en place.

Plus d’investissement pour la BRAIN Initiative
NIH, 13 octobre 2016
Les National Institutes of Health ont annoncé leur troisième série de subventions pour soutenir les objectifs de la recherche sur le cerveau au travers de l’Innovative neurotechnologies (BRAIN) Initiative, portant le total d’investissement en 2016 à un peu plus de 150 millions de $.

Un anticorps pour soigner la maladie de Crohn, efficace contre le virus du Sida ?
The Scientist, 13 octobre 2016
D’après une publication américaine dans Science, un anticorps utilisé pour traiter la maladie de Crohn contrôle l’infection par le virus de l’immunodéficience simienne dans des macaques en bloquant la migration des cellules T vers l’intestin. Après deux ans sans autre traitement, les animaux du groupe expérimental sont encore vivants et sont examinés dans le cadre d’études en cours pour comprendre les mécanismes immunologiques derrière cette protection prolongée.

Augmentation des postes de post-doctorats
NSF, 16 octobre 2016
Après une baisse de deux ans, le nombre de chercheurs post-doctorants employés dans les centres de recherche et de développement financés par le gouvernement fédéral est passé à 2 696 en 2015 d’après un rapport du National Center for Science and Engineering Statistics.

Encourager les recherches sur les maladies rares
FDA, 17 octobre 2016
La Food and Drug Administration vient d’annoncer la création de 21 subventions pour encourager le développement de produits dédiés aux patients atteints de maladies rares. Au total, 23 millions de dollars seront attribués cours des quatre prochaines années.

Les Big Data, seraient-elles la solution pour guérir le cancer ?
Wired, 19 octobre 2016
A l’hôpital Mount Sinai, Eric Shadt développe un projet clinique alliant mathématiques et recherche clinique. En analysant des milliers de données issus de l’ADN d’individus dans le monde entier, son équipe cherche à découvrir les gènes de résistance à certaines maladies, dont le cancer. Ce projet ambitieux requiert une quantité massive de données exigeant un partage entre les différents centres qui, pour l’instant, détiennent l’exclusivité des données de leur patients.

Comment les républicains ont remodelé l’activité du comité scientifique de la Chambre
Nature, 19 octobre 2016
Nature revient sur la politique du président du Comité de la Chambre des États-Unis sur la science, l’espace et la technologie, le républicain du Texas Lamar Smith. Celui-ci a lancé des dizaines d’enquêtes sur les méfaits présumés de scientifiques, groupes environnementaux et acteurs gouvernementaux.

Plus de femmes dans les conférences scientifiques
Nature, 19 octobre 2016
Indigné par le nombre de conférences scientifiques où la plupart des intervenants invités sont des hommes, un groupe de neuroscientifiques a lancé BiasWatchNeuro, une initiative qui adopte une approche plus systématique de surveillance et de remise en question de l’équilibre entre les sexes dans les conférences universitaires en neurosciences. En publiant les résultats de leurs analyses, ils stimulent le nombre de conférencières invitées à ces congrès.

Fusion de deux grands instituts de recherche biomédicale californiens
ScienceMag, 21 octobre 2016
Le Scripps Research Institute s’apprête à fusionner avec le California Institute for Biomedical Research (Calibr). Lancé en 2012, le Calibr est une organisation à but non lucratif créée à l’image d’une société de développement de médicaments. La fusion a non seulement pour objectif d’accélérer le développement de nouveaux médicaments, mais aussi de faire en sorte que le produit financier de tout succès commercial soit réintroduit dans les coffres de l’institut pour soutenir la recherche future.

L’édition des gènes corrige la mutation de la cellule drépanocytaire
NIH, 25 octobre 2016
Des chercheurs de l’Université de Californie Berkeley ont réussi à corriger le gène anormal responsable de la drépanocytose dans les cellules souches du sang des personnes affectées par la maladie. Cela pourrait conduire au développement de traitements pour les drépanocytoses et autres troubles du sang causés par une seule mutation.